Disant avoir répondu au souhait des fans, le duo formé par Latchow et Styve fera son grand retour sur une scène publique le samedi 17 mars prochain à l’Institut français du Gabon (IFG), dans le cadre du concept Live by Urban.

Styve et Latchow de La Fuente (au milieu), annonçant leur retour sur la scène à l’IFG, le 14 mars 2018, à Libreville. © Gabonreview

 

Si le duo avait offert quelques prestations privées dans la capitale, depuis plus de cinq ans, Styve et Latchow ne s’étaient plus produit sous l’étiquette de La Fuenté sur une scène publique. Disant avoir entendu les appels incessants de leurs fans, les anciens sociétaires du label Eben Entertainment annoncent leur retour pour le samedi 17 mars à la salle de spectacle de l’IFG à Libreville dès 19 heures.

Pour ce concert, Steeve annonce «un semi-live renforcé» de deux heures au cours desquelles, le duo, fort de 29 titres constituant ses deux albums («La Fuentée» et «Les fables de La Fuenté»), proposera ses chansons «les plus intéressantes», promet Latchow. A l’IFG, le public devrait redécouvrir le duo, d’autant plus que les deux chanteurs promettent de nouvelles façons d’interpréter certains de leurs titres. «Ça ne sert à rien de servir aux gens ce qu’ils ont sur leur CD. Il y aura donc forcément de la valeur ajoutée lors de ce concert», assure Styve.

L’affiche du concert de La Fuenté prévu pour le samedi 17 mars 2018, à l’IFG. © D.R.

Mais l’autre découverte promise aux spectateurs qui seront présents au concert est celle du «quatuor La Fuenté». Les deux chanteurs informent, en effet, qu’au début, dès l’âge de 14 ans, le groupe, présenté comme «une famille», existait déjà et était composé de quatre membres. Les deux autres membres seront présents au concert et interprèteront quelques titres inconnus du public. Ce qui fait dire aux responsables de la radio Urban FM, initiateurs et organisateurs des concerts Live by Urban depuis trois ans, que le retour de La Fuenté sur scène se fera en trois actes : La Fuenté avant Eben Entertainment, La Fuenté avec le célèbre label et les membres du duo après leur séparation en 2012.

S’agissant de leur séparation il y a cinq ans, Styve et Latchow assurent que celle-ci n’était pas due à un quelconque conflit entre eux, ni même avec leur ancien label. «Nous avons décidé de nous séparer en 2012, simplement, pour voir ce que chacun pouvait produire individuellement, d’autant que chacun de nous avait besoin de s’explorer musicalement. Moi, par exemple, qui suis capable de faire différents genres de musique que ceux que je faisais avant, j’avais envie de faire de l’afro, du reggae et bien d’autres. Il s’agissait donc que chacun exprime librement ses envies», explique Latchow. Styve, lui, assure que le retour d’une sorte de «La Fuenté 2.0» est possible dans les mois ou les années qui viennent. Mais pour l’heure, les deux compères qui affirment n’avoir jamais rompu le contact disent travailler pour la réussite du concert du 17 mars prochain.