Visant à fédérer la dynamique éditoriale nationale en vue d’établir une synergie sous régionale, cette structure née le 18 février à Casablanca, au Maroc, sera présidée par la patronne des Editions Ntsame.

Sylvie Ntsame Ngomo, présidente provisoire de l’Alliance des éditeurs d’Afrique centrale. © Gabonreview

 

En marge de la 23e édition du Salon international de l’édition et du livre (Siel), 22 éditeurs des 11 pays de la sous-région d’Afrique centrale ont créé l’Alliance des éditeurs de l’Afrique centrale, à travers un protocole d’accord signé le 18 février à Casablanca, au Maroc.

À l’issue de la signature de ce protocole, les éditeurs ont désigné par vote la composition du bureau provisoire de l’Alliance. Celle-ci sera dirigée par la fondatrice des Éditions Ntsame, Sylvie Ntsame Ngomo. Elle sera secondée par Laring Baou des Editions SAO du Tchad et Honoré Koume des Editions Sopecam du Cameroun», désignés respectivement vice-président et secrétaire général.

«Ce protocole d’accord a pour objectifs d’inciter les éditeurs de l’Afrique Centrale à travailler ensemble pour le rayonnement du domaine de l’édition et la gestion commune des questions relevant de ce secteur», a indiqué la présidente de l’Alliance, marquant sa joie de constater que tout le monde nourrissait ce même intérêt de créer une synergie des éditeurs de l’Afrique Central et de développer l’industrie du livre.

L’Alliance des éditeurs d’Afrique centrale s’assigne également pour objectifs de promouvoir la professionnalisation des éditeurs, par des formations appropriées, de procéder à la mise en conformité des maisons d’éditions aux normes internationales, de créer un prix littéraire et de mener des actions concertées de mobilisation des ressources, pour le financement des activités liées à l’édition.

Les membres de l’Alliance se retrouveront à Libreville du 19 au 22 avril, à l’occasion du Salon international du livre et des arts de Libreville (Silal), pour l’adoption des statuts et règlement intérieur.