Les départements des Littératures africaines, Philosophie et Sociologie ont ouvert, le 16 février à l’Université Omar Bongo (UOB), un colloque international sur l’œuvre du Professeur Joseph Tonda, enseignant reconnu pour ses contributions dans la préservation de l’identité face aux addictions suscitées par les objets de la mondialisation.

L’UOB rend hommage à l’œuvre du Pr Joseph Tonda du 16 au 17 février à Libreville. © Gabonreview

 

Les 16 et 17 février, les enseignants, chercheurs et étudiants, sont invités à scruter l’œuvre du Professeur Joseph Tonda, à l’occasion d’un colloque qui se tient à l’Université Omar Bongo (UOB). Ce projet inaugure une pratique peu ou pas commune dans l’univers scientifique gabonais, en ce qu’il honore l’œuvre d’un vivant.

Selon les organisateurs de l’évènement, le choix de magnifier l’œuvre du professeur relève de la qualité de ses contributions scientifiques, mais aussi de ses distinctions internationales, ou encore de son rayonnement dans les colloques et séminaires internationaux. Récemment nominé dans un magazine international parmi les 50 intellectuels africains les plus influents, «l’universitaire voit sa compétence traverser les frontières, un argument de plus pour légitimement lui rendre cet hommage», ont estiment les organisateurs.

L’objectif de ce colloque est de dégager la perception de l’œuvre de Joseph Tonda, à travers un regard croisé des séminaristes. Chacun dans sa discipline et avec les outils qui sont les siens doit pouvoir tirer du contenu de cette œuvre, ce qui lui semble pertinent en fonction de sa discipline, en plus d’apporter des critiques constructives.

Selon christ Olivier Mpaga, il y a d’abord un intérêt euristique, donc à l’intérieur de l’Université. «Celui qui a fait une communication sur Joseph Tonda peut très bien, en ayant perçu l’intérêt, proposer un cours à ses étudiants allant dans ce sens. C’est une opportunité d’enrichir d’un point de vue euristique les contenus de cours», a déclaré le maître assistant à la Faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH) à l’UOB.

Joseph Tonda est présenté comme une figure ayant la particularité de ne pas emprunter des notions ou concepts occidentaux pour venir les appliquer ici ou pour lire la réalité africaine, singulièrement celle du Congo ou du Gabon. «On va dire qu’il a ce génie de construire des concepts propres à lire et à comprendre la réalité gabonaise», a précisé Olivier Mpaga.

Auteur : Alain Mouanda