Battu au match aller, Mangasport reçoit l’Asec Mimosa (D1 ivoirienne) le 5 décembre à Libreville, pour la manche retour du 1er tour préliminaire de la Ligue des champions. Une opposition pour laquelle le club gabonais est «motivé et concentré».

Séance d’entrainement de Mangasport, le 3 décembre au stade de l’Amitié. © Facebook.com/asmangasport

 

Mangasport peaufine les derniers réglages pour son match retour du 1er tour préliminaire de Ligue des champions face à l’Asec Mimosa (D1 ivoirienne), le 5 décembre à Libreville. Une rencontre décisive pour le club gabonais qui s’est incliné 1-0 une semaine plus tôt à Abidjan, le 28 décembre dernier. S’ils veulent accéder au prochain tour, les hommes de Kévin Djony doivent l’emporter par deux buts d’écart au moins.

Consciente de l’enjeu la rencontre, l’équipe prépare cette opposition avec beaucoup de sérénité du côté du stade de l’Amitié, à Libreville. «La qualification se joue sur cette rencontre et nous devons tout faire pour atteindre cet objectif», a confié Kévin Djony dans L’Union du 4 décembre. Faisant table rase du match aller, le technicien gabonais espère se concentrer sur le présent et ce match retour.

Une opposition pour laquelle le coach a assuré que le moral de ses troupes est au beau fixe. «J’ai réconforté mes gars au retour d’Abidjan, sachant qu’ils n’ont pas fait un mauvais match. Je leur ai également fait comprendre que nous avons à gagner chez nous. Nos joueurs sont motivés et concentrés pour cette opposition», a affirmé Kévin Djony.

Le vice-capitaine de Mangasport, pour sa part, a lancé un appel au public. «Au public et à la famille de Mangasport, nous leur demandons de venir au stade pour nous soutenir, car nous en avons besoin pour nous qualifier», a conclu Nicaise N’goran Kouassi. Mangasport aura cependant fort à faire pour écarter l’Asec Mimosa.