Les membres de la Fondation internationale WeLoveU ont nettoyé la plage du Lycée national Léon Mba, le 10 décembre à Libreville. Initiée dans le cadre de la campagne mondiale «Clean World», cette campagne vise à sensibiliser la population sur la nécessité de préserver l’environnement.

Les bénévoles de WeLoveU, le 10 décembre 2017, à la plage du lycée national Léon Mba. © WeloveU

 

Organisée par la Fondation internationale WeLoveU, la campagne mondiale de nettoyage «Clean World» s’est déroulée le 10 décembre à Libreville, le long de la plage du Lycée national Léon Mba. Pour la neuvième année consécutive, les membres locaux ont bénéficié de la présence et du soutien de membres internationaux venus de la Corée du Sud pour mener à bien cette action. Celle-ci vise à sensibiliser les populations locales sur la nécessité de protéger l’environnement contre le changement climatique.

Les bénévoles de WeLoveU, le 10 décembre 2017, à la plage du lycée national Léon Mba. © WeloveU

«C’est la 9ème campagne Clean World que nous organisons dans Libreville et à chaque fois cela suscite toujours beaucoup d’intérêt. Nous avons à cœur de se dévouer et partager l’amour avec nos prochains à travers diverses activités, comme une mère qui ne ménage aucun effort pour prendre soin de la famille», a expliqué la fondation.

Ces bénévoles amoureux de la planète n’ont pas manqué l’occasion de se déployer dans la capitale, pour offrir à Libreville et ses plages, une belle et fière allure. En effet, la branche locale de WeLoveU a régulièrement organisé plusieurs campagnes bénévoles de nettoyage le long du littoral, du site l’ancien Dialogue au Pont de Gué Gué, dans le premier arrondissement. Dans le cadre de cette activité, le CES Jean Hilaire Aubame Eyeghe de Nzeng Ayong a été doté de 200 tables-bancs.

Les bénévoles de WeLoveU, le 10 décembre 2017, à la plage du lycée national Léon Mba. © WeloveU

«Pour moi qui viens souvent ici avec mes enfants, c’est très rassurant de voir que cet endroit est entretenu, de plus ils ont tous l’air contents de le faire donc je suis d’autant plus satisfait du travail de la Fondation Internationale WeLoveU», a confié Martin, un bénévole venu avec ses deux enfants.

En 2012 la présidente de la Fondation Internationale WeLoveU, Zahng Gil-Jah, et le chef de l’état, Ali Bongo, ont signé un protocole d’accord à travers lequel, les deux parties s’engageaient à travailler ensemble sur la question du changement climatique et de la protection de l’environnement.

Auteur : La Fondation WeLoveU-Gabon