En prélude au lancement officiel de la caravane de fitness baptisée «Libreville fitness tour», les membres du comité d’organisation ont décliné le 9 mai 2017, à la faveur d’une conférence de presse, les modalités de participation, ainsi que les objectifs visés de ce projet.

Les membres du comité d’organisation de la 1ère édition du Libreville fitness, présentant le concept tour le 9 mai 2017. © Gabonreview

 

Des journalistes à la conférence de presse du Libreville fitness tour. © Gabonreview

Le ministère de la Jeunesse et des Sport en collaboration, avec l’association Yori, organise les 27 mai, 3 juin, 10 juin et 17 juin, de 8 heures à 13 heures, la première édition de la caravane de fitness dénommée «Libreville fitness tour», sous le thème : «La femme au cœur du développement par le sport».

«Les personnes qui pratiquent une activité physique sont plus dynamiques que celles qui n’en pratiquent pas. Et nous, nous inscrivons dans le prolongement de la politique général du chef de l’Etat, qui a impulsé une dynamique avec le concept de sport pour tous» a expliqué le responsable de l’association Yori, Christian Boua.

Il s’agira de réunir 5000 femmes qui, sous la houlette de coachs professionnels, auront la possibilité de participer à des séances gratuites de fitness dans trois communes de la province de l’Estuaire : (Akanda, Libreville, Owendo). «Le projet a pour objectif principal de favoriser la vulgarisation et la pratique de l’activité sportive chez les femmes de manière particulière», a indiqué la coordinatrice du Libreville fitness tour, Jeanne Danielle Rey.

Pendant les quatre samedis successifs, à savoir du 27 mai au 17 juin 2017, les participants à ce concept sportif de proximité seront entretenus autour de la musculation, du cardio-training et stretching des activités ayant pour vocation d’apporter une bonne forme physique, psychologique et mentale. «Ces activités sportives seront pratiquées en plein air, sur des places publiques ciblées. Les participants débuteront pendant 30 minutes par des abdos fessiers, ensuite le maintien sculpte, puis un cours de zumba et 30 minutes de stretching. Ce sont des exercices très simples à pratiquer», a précisé Jeanne Danielle Rey.

Les inscriptions fixées à 2500 francs CFA pour les quatre étapes débuteront le 11 mai prochain dans près d’une vingtaine de sites, notamment dans les structures commerciales des chaînes CKDO et Prix import, ainsi que dans les mairies d’arrondissement des différentes communes qui accueillent l’évènement. Ces frais de participation donnent droit à un kit pour chaque femme.

«L’organisation d’une caravane du fitness vient donc nécessairement soulager ces femmes disposées à se mettre à la pratique du sport, mais qui n’ont pas les moyens de s’offrir des séances payantes. Elle est une offre alléchante parfaitement taillée sur mesure afin de répondre aux besoins d’un public qui demeure encore, aujourd’hui éloigné de la pratique des activités sportives pour des motifs d’ordres sociaux, économiques ou matériels», a assuré le président du comité d’organisation, Jean Paul Tiri.