La représentation locale du groupe L’Harmattan annonce la reprise éminente de ses activités, après plusieurs années de léthargie.

L’Harmattan Gabon annonce la reprise de ses activités après plusieurs années d’arrêt. (illustration). © actualite-algerie

 

Les Editions L’Harmattan envisage de recouvrir leur antenne du Gabon sous peu. Cette décision a été annoncée à l’issue d’une réunion tenue récemment entre les membres de l’équipe de l’antenne locale de l’éditeur français. Pour cette équipe, c’est une opportunité de renaissance qui lui permet de profiter et de faire profiter les lecteurs gabonais des supports techniques et opérationnels de sa maison-mère, tout en garantissant une visibilité pour les ouvrages et une réactivité encore accrue.

Pour les membres de la nouvelle équipe locale, redonner vie et faire rayonner le label «L’Harmattan Gabon», par la qualité de ses ouvrages, et leur pérennisation, sont les challenges qu’elle vient de se fixer autour de son directeur général, Jean Hilaire Otembe-Nguema, désigné à l’unanimité par ses paires en août dernier.

Pour parvenir à ces objectifs, le directoire a opté pour une organisation apte à accroître la productivité, grâce à la rationalisation du travail. «Il faudra pour l’ensemble de l’équipe modifier de conduite et se départir des habitudes que l’on pourrait aisément définir comme le point d’absence d’avenir et qui ont fait que le label Harmattan Gabon n’ait véritablement pas existé», a indiqué Jean Hilaire Otembe-Nguema, précisant que «les enjeux du moment ne permettent plus une telle conduite et une telle posture».

L’Harmattan est le plus grand éditeur français. Cette maison qui a emprunté son nom à un vent chaud et sec soufflant sur le Sahara affiche un catalogue impressionnant : 51.054 livres, 23.983 articles, 44.605 ebooks, 32520 auteurs, 1136 collections, 2.203 revues et 1.242 vidéos.