Avec la sortie au début du mois d’octobre du single «Fais bisous», le jeune artiste apparaît pour ses fans comme «le prince de l’afro trap» gabonais.

Lexical Flo signe «Fais bisous». © D.R.

Lexical Flo signe «Fais bisous». © D.R.

 

Après MHD, considéré comme le précurseur de l’afro trap en France depuis la sortie, en 2015, de son titre «Champions League», Lexical Flo tente de s’imposer dans le même style. Si le jeune chanteur et beatmaker gabonais est encore loin d’avoir la même influence que le rappeur français d’origine guinéenne et sénégalaise, apprécié de nombreuses célébrités à travers le monde, y compris par la chanteuse américaine Madonna, au Gabon, ses productions ne passent pas inaperçues. En témoigne son single intitulé «Fais bisous», sorti le 10 octobre 2016 sur diverses plateformes musicales, qui comptabilise déjà plus de 1,6 millions de vues sur Youtube.

Lexical Flo, «le prince de l’afro trap gabonais». © D.R.

Lexical Flo, «le prince de l’afro trap gabonais». © D.R.

La dernière production de Lexical Flo est un titre dansant mêlant des musiques aux sonorités africaines et de trap, un courant musical issu du Dirty South apparu au début des années 2000 dans le sud des Etats-Unis. Comme les précurseurs de ce nouveau style, le single du jeune Junior Sthedy Ekome Mba (de son vrai nom) se caractérise par un contenu lyrique accessible à tout locuteur d’argot aussi bien au Gabon qu’ailleurs en Afrique. Pour le son, l’artiste n’a pas lésiné sur les percussions caractéristiques de l’afro trap.

Pour les mélomanes, ce jeune artiste né à Libreville en 1997 de parents choristes, apparaît déjà comme une valeur sure de la musique urbaine dans son pays. Pour ses fans, «il a confirmé», et devient de facto «le prince de l’afro trap au Gabon». Rien moins que ça. Si les commentaires sur son dernier single sont plutôt favorables, c’est que Lexical Flo a déjà fait parler de lui sur la scène musicale nationale. En 2012, l’auteur du titre à succès «Bébé Ndoss» a remporté un concours de musique organisé par la maison de téléphonie mobile Airtel Gabon. Mais c’est en 2014 qu’il est officiellement révélé au public à travers les titres «Dingue de lui» (en collaboration avec Lil Dior) et «Mes déceptions».

En 2015, le titre «La go là aime le vin», une reprise du célèbre «Send your fire» des Ghanéens Ruff N Smooth et Guru, l’a davantage fait connaître du public africain. Ce qui lui a notamment permis de devenir, à la suite du rappeur Köba Building, le nouvel ambassadeur jeune de Gabon Telecom. Pour cette maison de téléphonie fixe et mobile, Lexical Flo a signé avec son label Gaboao Vibe le titre promotionnel «La folie en 4G». Depuis ses débuts, l’auteur de «Scanner» a partagé la scène des grands noms de la musique africaine, parmi lesquels Fally Ipupa, J-Martins, Franck B’aponga et Shatta Wale.