La trentaine de commerçants malhonnêtes mis sous verrous après le contrôle inattendu effectué par le procureur de la Libreville, Sidonie Flore Ouwé, accompagné des officiers de la police judiciaire dans les différents marchés de la capitale le 24 mars dernier, avant de bénéficier de la liberté provisoire pour répondre de leur délit seront fixés sur leur sort le 28 juin prochain.

Balances truquées Gabon

N’arrivant pas à s’accorder autour du dossier relevant des commerçants indélicats, arrêtés pour s’être illustrés à fausser leurs balances afin de grappiller le maximum d’argent sur le dos de leurs clients lors du pesage des aliments, après les deux précédentes audiences au cours desquelles prenaient par les différentes parties, (tribunal, prévenus, ministère public, conseils), le tribunal de Libreville a décidé de rendre son verdict le 28 juin prochain.

«L’article 321 du Code pénal précise que, seront punis d’un emprisonnement de sis mois à deux ans, et d’une amende de 24 milles à trois millions de F CFA, ou de l’une de ces deux peines seulement, ceux qui sans motif légitime, seront trouvés détenteurs dans leurs magasins, boutiques, entrepôts, maisons servant au commerce, ateliers ou lieux de fabrication, soit des poids ou mesures faux ou autres appareils inexacts servant au pesage ou au mesurage des marchandises», avait rappelé, le procureur de Libreville, après l’opération inopinée réussie.

Les prévenus ont tout de même reconnu au cours de leurs procès que lors de leur arrestation, ils détenaient dans leurs différents commerces, des balances truquées qui ont été découvertes à l’issue des tests de pesages effectués par les officiers de police judiciaires, une pratique stigmatisée par le ministère public qui le qualifie d’arnaque et rien d’autre.

Ces commerçants indélicats constituants la première moisson de cette opération inopinée, notamment, des Libanais, Chinois, Nigérians, Béninois, mais aussi Gabonais ont été épinglé suite aux dénonciations faites par les médias et les individus, de ce qu’il y a des situations dramatiques qui alourdissement même le panier de la ménagère.