Le président du Conseil supérieur des Affaires islamiques du Gabon (CSAIG), l’Iman de la mosquée centrale de Libreville, Ousmane Osséni, est passé jeudi soir sur les antennes de  la Télévision gabonaise, pour annoncer le début, ce vendredi 20 juillet 2012, du mois de Ramadan.

Gabonreview.com - Libreville, devant la mosquée du centre ville - © D.R.

Ousmane Osséni a précisé que le croissant lunaire est apparu dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 juillet. Ce qui consacre donc le début de l’observation de l’un des cinq piliers de l’Islam : le jeûne et l’abstinence en toutes choses durant un mois. Ce que l’on nomme Ramadan.

«Chers frères et sœurs, l’apparition du croissant lunaire,  annonçant  la venue du mois béni de Ramadan, demeure l’une des multiples facettes à travers lesquelles Allah évoque ses serviteurs. Il nous revient donc d’y invoquer  le seigneur et d’y manifester notre profonde gratitude par l’observation de toutes ses recommandations, à savoir le jeûne, les prières circonstancielles, les veillées, la psalmodie du noble coran, car il y fut descendu la quête de la nuit du destin meilleur que mille mois d’adoration, le monde de la rupture et d’autres actes de dévotion », a déclaré Ousmane Osséni.

Le président du CSAIG a annoncé que le résultat de ces abstinences est le Grand prix de l’endurance qu’Allah décerne aux plus endurants. Des prix inquantifiables et inqualifiables.

Le mois du Ramadan sera sanctionnée par une grande prière dans les mosquées du pays et des fêtes données par la communauté musulmane.