Le ministre des PME chargé de l’entrepreneuriat national, Biendi Maganga Moussavou, a ouvert le 10 mai 2017, en marge de la 5e conférence africaine de management (Cam 2017), le forum entrepreneuriat & innovation sous le thème «L’entrepreneuriat en Afrique : Enjeux et défis».

Le ministre des PME chargé de l’entrepreneuriat national, Biendi Maganga Moussavou ouvrant le forum entrepreneuriat & innovation sous le thème «L’entrepreneuriat en Afrique : Enjeux et défis». © Gabonreview

 

Les participants au forum entrepreneuriat & innovation sous le thème «L’entrepreneuriat en Afrique : Enjeux et défis». © Gabonreview

Les professeurs d’université issus du continent, de la France et des Etats-Unis ; les managers d’entreprises et les lauréats du grand prix de l’excellence débattent, au sein de l’espace PME depuis le 10 mai dernier, sur les enjeux et les défis de l’entrepreneuriat en Afrique.

Ces réflexions ouvertes par le ministre des PME, chargé de l’entrepreneuriat national, interviennent dans le cadre du forum entrepreneuriat & innovation, porté par la 5e conférence africaine de management (Cam 2017) qui se tient à Libreville du 10 au 13 mai 2017, sous le thème «Servir l’Afrique par le management».

«Les objectifs qui sont visés ici, sont de promouvoir le management. Comme nous le disions, le défi principal de l’Afrique est le sous-management, ce n’est pas le sous-développement ou la pauvreté. Ces situations sont des conséquences. La base des problèmes de l’Afrique que sont la pauvreté et le sous-développement est le sous management», a indiqué le président de la société africaine de management, Pr. Ababacar Mbengue.

Les participants à cette journée d’entrepreneuriat ont débattu de l’esprit d’entreprendre, l’éducation entrepreneuriale : les nouvelles frontières ; l’écosystème entrepreneurial ; les grands enjeux et défis, ainsi que du mécanisme de support. Cet ensemble de problématiques discutées vise à définir et à appréhender les opportunités et actions pour faciliter la création des PME/PMI, avec un formalisme allégé; une fiscalité incitative, un accompagnement technique et un accompagnement financier.

Pour le ministre des PME, chargé de l’entrepreneuriat national, le Gabon doit-être pensé comme une grande entreprise, si nous voulons gagner le défi de la relance de notre économie. Et cette grande entreprise a besoin de managers de qualité. «Il n’y a aucune réforme qui puisse être mise en œuvre sans qu’un cadre législatif et réglementaire approprié ne soit en vigueur. Nous avons travaillé sur un Small business-acte concernant les PME pour nous mettre au goût du jour une loi d’orientation sur l’artisanat, afin que celle-ci puisse réellement contribuer à la structuration des PME de manière pertinente, pour que des métiers soient mis en valeur et puissent servir de socle pour le développement de l’entrepreneuriat. Il en va de même pour tous les décrets qui doivent être adoptés par le gouvernement», a affirmé Biendi Maganga Moussavou.