L’actuel ministre des Petites et moyennes entreprises et de l’Artisanat se verrait bien rempiler à l’Assemblée nationale. Il a officialisé, mardi 19 juin, sa candidature à l’investiture du Parti démocratique gabonais (PDG) pour les prochaines législatives.

Julien Nkoghe Bekale, candidat à l’investiture du PDG pour les législatives à Ntoum. © D.R.

 

Julien Nkoghe Bekale saurait-il qu’il ne mettra pas du temps au gouvernement ou préférait-il retourner à ses responsabilités en tant que parlementaire ? A l’instar de certains de ses collègues ayant ouvertement dit leur intension de prendre part aux prochaines législatives, l’actuel ministre des PME et de l’Artisanat a officiellement exprimé mardi sa volonté de se porter candidat à ces élections pour le compte de son parti.

Sur sa page Facebook, le ministre a annoncé qu’il sollicitait l’investiture du PDG «pour être à nouveau (le) porte étendard» de ses concitoyens à l’Assemblée nationale. Il y aura passé cinq ans avant sa nomination au gouvernement en mai dernier. A la suite de son post, plusieurs internautes lui ont demandé le bilan de son dernier mandat en tant que député. Ce qu’il ne semble être disposé à faire que s’il est investi. Beaucoup doutent toutefois que son parti positionne un autre militant que lui au 1er arrondissement de la commune de Ntoum.

Bénéficiant d’une popularité incontestée dans sa circonscription électorale, Julien Nkoghe Bekale a été élu membre du bureau politique du 1er arrondissement de Ntoum lors des élections internes au PDG. Ces derniers mois, le député sortant a multiplié des sorties pour aller au contact de la base. Espérons que ces initiatives lui portent chance.