Comme annoncé par communiqué et réitéré de vive voix le 7 août par le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, la deuxième phase de la révision de la liste électorale a effectivement débuté.

La deuxième phase de révision de la liste électorale effective ce 8 août 2018 malgré la
faible présence des potentiels électeurs. © Gabonreview

 

En amont de l’organisation de l’élection des députés à l’Assemblée nationale et des élus municipaux et départementaux, le ministère de l’Intérieur s’active pour la fourniture de la liste électorale comme le recommande la loi. Après la première phase de la révision de la liste électorale, les opérations de «réclamation» se sont ouvertes ce 8 août 2018.

Cette deuxième phase de cette action va se dérouler sur trois jours, du 8 au 10 août 2018. Dans les centres d’enrôlement et de révision de Libreville, ce mercredi matin, ce n’était pas encore la grande affluence. Toutefois, les listes ont été affichées afin que chaque citoyen s’assure que les informations fournies ont été convenablement prises en compte.

Sous les hangars abritant les listes disposées sur des tableaux, les quelques électeurs arrivés ce matin scrutent minutieusement les listes à la recherche de leur nom. La plupart veulent s’assurer qu’il n’y a pas eu d’erreurs ou de changements.

«La dernière fois cela a été fastidieux. Les derniers jours, les gens se bousculaient dans les centres au point de dormir là pour être reçus les premiers. En venant ici ce matin, je voulais m’éviter ce genre de tracas», a expliqué un électeur venu vérifier son nom à la mairie du sixième arrondissement.

Après cette deuxième opération de révision et le traitement des données par le ministère de l’Intérieur, les listes seront remises, selon le ministre de l’Intérieur, le 26 août 2018 au Centre gabonais des élections (CGE). Le corps électoral est convoqué les 6 et 27 octobre 2018.