La Commission d’égal accès aux médias en période électorale a entamé ses travaux le 3 septembre pour préparer l’équitable couverture médiatique des élections législatives et locales 2018.

© D.R.

 

Une semaine après l’installation de ses membres dans leur fonction, la Commission d’égal accès des candidats et des partis politiques aux médias en période électorale a entamé ses activités le 3 septembre. L’objectif de cette première réunion dirigée par le président de la commission, Guy-Roger Lendira, était d’établir un calendrier de travail afin de mieux affiner les contours de la couverture médiatique des élections législatives et locales.

L’ambition de cette commission est de faire en sorte que l’inégal accès aux médias, longtemps décrié et au cœur des débats, notamment dans les médias de service public, ne soit plus d’actualité.

La commission se réunira les lundis, mercredis et vendredis jusqu’au début de la campagne. Ces travaux permettront, selon le responsable de cette commission, de bâtir le règlement intérieur de la commission et de travailler sur l’examen du Code de bonne conduite devant régir la couverture de la campagne électorale.

Le Code issue de ces travaux préliminaires sera validé par les partis politiques, la Haute autorité de la Communication (HAC) et le ministère de la Communication. S’en suivra le tirage au sort du passage des candidats sur les émissions expressions directes dans les médias de service public, le tout sous la supervision du cabinet juridique, Louis Minko-Mi-Abo.