Le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, a annoncé la fermeture des frontières les 5 et 6 octobre 2018 consécutivement aux scrutins couplés des législatives et des locales du 6 du même mois.

Les frontières seront fermées au Gabon du 5 au 6 octobre 2018. © D.R.

 

Comme il est de coutume en période électorale au Gabon, les frontières devront, provisoirement, être fermées la veille et le jour du vote. C’est ce qu’il ressort du communiqué publié, le 3 octobre par le ministère de l’Intérieur.

Par un arrêté du 3 octobre 2018, Lambert Noel Matha, prenant appui sur les dispositions de la loi relative à toutes les élections politiques, a annoncé la fermeture temporaire, des frontières terrestres et maritimes.

Dans un autre arrêté, le membre du gouvernement indique également la fermeture provisoire, sur l’ensemble du territoire national, des débits de boissons durant les opérations relatives aux élections des députés à l’Assemblée nationale et des membres des conseils départementaux et municipaux.

Ces fermetures se dérouleront du vendredi 5, à 20 heures au samedi 6 octobre à 24 heures. Toutefois, les restaurants sont autorisés à servir une seule consommation par personne. Les commandants en chef de la police nationale et de la gendarmerie sont chargés de l’exécution du présent arrêté. Les deux élections, législatives et locales ont lieu le 6 octobre 2018 et le 27 octobre pour le second tour des législatives.