Les candidats aux élections législatives et locales d’octobre 2018, adoubés par le Bloc démocratique chrétienne (BDC) dans le Ntem ont été présentés le 3 septembre par Guy Christian Mavioga.

Guy Christian Mavioga et ses poulains, candidats aux législatives et locales à Bitam. © Gabonreview

 

Les candidats du Bloc démocratique chrétienne aux prochaines élections ont été présentés le 3 septembre par le secrétaire exécutif du parti, Guy Christian Mavioga. Olivier Emvo Ebang est tête de liste au conseil départemental du Ntem et candidat titulaire aux législatives dans le 2e siège du Ntem, canton Ntem 1 Mvéze. Justin Assoumou Ndong quant à lui est candidat aux législatives et aux locales dans le 1er siège de la commune de Bitam. Présentés comme les candidats de la jeunesse, les deux poulains du BDC ont vendu aux Bitamois résidant à Libreville, leurs projets politiques et la pertinence de leur engagement pour le développement de leur localité.

© Gabonreview

«Notre candidature intitulée le pouvoir à la jeunesse a pour socle de permettre aux jeunes responsables de prendre le contrôle de la gestion de la localité. Ne nous voilons plus la face, la jeunesse bitamoise a longtemps été marginalisée par les politiciens véreux, soucieux du confort personnel au détriment de la mise en place des instruments adéquats susceptibles de garantir un mieux-être à cette jeunesse abandonnée», a affirmé Olivier Emvo Ebang.

Promoteur d’un Gabon social, impartial juste, plus fort et prospère, le secrétaire exécutif du BDC, Guy Christian Mavioga affirme proposer une nouvelle offre politique à travers l’investiture de ses candidats à Bitam. Pour l’ancien porte-parole de la majorité républicaine pour l’émergence, l’objectif de la participation du BDC aux prochaines élections est de «chasser au loin les ténèbres du Gabon».

«Il est important que nous puissions apporter la lumière et cette lumière est imposée non pas par nous, mais par Dieu qui fait de nous des chrétiens, la lumière du monde. Nous voulons transformer notre pays, nous devons être des hommes et des femmes qui apportent la lumière dans ce pays le Gabon. Ceux et celles qui jouent le rôle du sel, en donnant le goût à la vie au Gabon», a indiqué Guy Christian Mavioga.