Rendu à Okondja le week-end écoulé, l’actuel ministre du Travail s’est entretenu avec les populations des départements de la Sebe-Brikolo et Bayi-Brikolo, pour lesquelles il incarne la nouvelle autorité politique. Certains le verraient bien briguer un siège à l’Assemblée nationale.

Arnauld Calixte Engandji-Alandji, le 23 juin 2018, à Okondja. © Soldats têtus

 

Officiellement, il s’y était rendu pour «se présenter» aux populations et les «remercier» pour leur soutien ayant conduit à sa nomination au gouvernement en mai dernier. Pourtant, le séjour d’Arnauld Calixte Engandji-Alandji à Franceville et à Okondja avait tout d’une précampagne électorale. A l’approche des législatives, le ministre du Travail, de l’Emploi, de la Jeunesse chargé de la Formation professionnelle n’a pas fait que remercier le président de la République «pour sa confiance» placée en lui. Il a sollicité l’investiture du Parti démocratique gabonais (PDG) pour le siège de Lekori. Une sollicitation plutôt bien accueillie par les populations des départements de la Sebe-Brikolo et de la Bayi-Brikolo vis-à-vis desquelles il a tenu un discours de «vérité» lors du meeting organisé le samedi 23 juin à Okondja.

Présenté, en effet, comme «le chef de file politique» des deux départements, Arnauld Calixte Engandji-Alandji s’est présenté aux populations sous l’aspect de l’homme politique nouveau dont a besoin la circonscription électorale qu’il entend briguer. Sans prendre de gants, il a évoqué avec les populations les différentes difficultés auxquelles elles sont confrontées depuis des années, en partant du sentiment d’injustice vécu par les habitants de la Bayi-Brikolo jusqu’au conflit tacite opposant certains fils de la contrée.

A l’Assemblée nationale, l’actuel ministre du Travail pourrait marquer la différence avec ses prédécesseurs d’Okondja. Les populations qui disent avoir apprécié sa réponse à leurs différentes préoccupations le présentent déjà comme un modèle. Son franc-parler, estiment certains, en ferait un bon atout pour la Sebe-Brikolo et la Bayi-Brikolo.