Le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, a dévoilé le 16 avril la composition de la Commission Ad hoc chargée d’examiner les candidatures et celle du collège spécial chargé d’élire le président du Conseil gabonais des élections (CGE).

Le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, le 16 avril 2018. © D.R.

 

Malgré les mésententes entre les membres de l’opposition en vue de la mise en place du Centre gabonais des élections (CGE), l’horizon s’éclaircit. Le ministre de l’Intérieur est parvenu à la désignation des membres des deux bords politiques, appelés à siéger dans la Commission Ad hoc chargée d’examiner les candidatures et celle du collège spécial chargé d’élire le président de cette institution, chargée d’organiser les élections politiques au Gabon.

La liste des membres retenus dans la Commission Ad hoc chargée d’examiner les candidatures et celle du collège spécial chargé d’élire le président du CGE ont été publiées le 16 avril au ministère de l’Intérieur. Composée sur la base du principe de la parité, la commission Ad hoc chargée d’examiner les candidatures comprend huit membres dont quatre de la majorité et quatre de l’opposition. Le collège spécial chargé d’élire le président du CGE pour sa part compte 10 membres, soit cinq pour la majorité et cinq pour l’opposition.

Composition de la Commission Ad hoc:

Majorité :

Guy Benjamin Ndounou

Brigitte Boumah

Marie Rosine Itsana

Auguste Nzatsi

 

Opposition :

Norbert Ngoua Mezui

Jean-Pierre Ndong Abessolo

David Mbadinga

Michel Menga M’essone

 

Composition de la Commission Spéciale :

Majorité :

Cyriaque Mvourandjiami

Eloi Nzondo

Julien Florent Assoumou Akue

Léontine Mebaley

Carlos Okinda

 

Opposition :

Dosithée Moussavou

Mbadinga Maganga

Pépin Mongokodji

Philippe Nzengue Mayila

Inzanga Mapangou Moucani

«Les informations relatives à l’installation des membres de la Commission Ad hoc et aux modalités de dépôt des dossiers de candidature et d’élection du président du CGE seront communiquées dans les heures qui suivent», a précisé le ministre de l’Intérieur.