Comptant sur l’investiture des hommes et des femmes «compétents», le Parti démocratique gabonais (PDG) est confiant quant aux résultats qui seront issus des prochaines législatives.

Brice Laccruche Alhianga, le 7 juillet 2018, au siège du PDG à Libreville. © Facebook

 

Les candidats du PDG pour les prochaines législatives seront officiellement investis «bientôt». Sans plus de précision, c’est l’information qu’a donnée Brice Laccruche Alhianga, samedi 7 juillet, à la faveur d’une rencontre avec des cadres du parti à son siège à Libreville. Si le directeur de cabinet du président de la République n’a pas non plus informé de la date exacte de ces législatives, il n’a pas moins dit sa «conviction» de ce que ces élections s’achèveront sur de bons résultats pour sa formation politique.

«Beaucoup d’entre nous l’emporteront, c’est notre conviction», a-t-il écrit sur sa page Facebook, tout en exhortant le PDG à se «préparer très activement» pour ces élections. Si le directeur de cabinet d’Ali Bongo est convaincu de ce que leur parti remportera un nombre important de sièges, c’est qu’il compte sur des «candidats à l’image de la population». En clair, des hommes, des femmes des jeunes «expérimentés, venant du secteur privé ou du secteur public». En somme, des candidats «avant tout compétents».

«Une fois élus, leur unique souci, a annoncé Brice Laccruche Alhianga, sera d’œuvrer sans relâche à l’amélioration de la vie quotidienne des Gabonais avec une exigence de résultats».

Pour s’assurer de la victoire des candidats du PDG aux prochaines législatives, le directeur de cabinet du président de la République, par ailleurs président d’honneur de l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev), a annoncé que son association ne présentera aucun candidat lors de ces élections.

«L’Ajev est et restera toujours une association et uniquement une association. Pour être clair et lever toute équivoque à ce sujet, comme je l’ai dit aux militants les yeux dans les yeux : l’Ajev n’est pas un parti politique. L’Ajev ne présentera donc pas de candidats aux élections, ni aujourd’hui ni demain. Seul le PDG est habilité à le faire», a-t-il précisé.