Candidate du Parti démocratique gabonais (PDG) aux élections législatives dans le 1er arrondissement de Lambaréné, Madeleine Berre nourrit de belles ambitions pour les femmes de cette commune à travers la valorisation de l’auto-emploi et le développement social de ces dernières notamment.


Madeleine Berre nourrit de belles ambitions Lambaréné. © D.R.

 

Depuis l’ouverture de sa campagne le 25 septembre 2018, Madeleine Berre et son suppléant Jean Robert Edane se sont déployés sur l’ensemble de circonscription politique. Défendant les couleurs du Parti démocratique gabonais (PDG) dans le 1er arrondissement de la commune de Lambaréné aux élections législatives, ils ont décliné leur vision aux populations. Celle-ci repose sur trois axes : la valorisation de l’auto-emploi, le développement social et la promotion de la femme.

.© D.R.

S’agissant du premier axe, Madeleine Berre a notamment visité la grande poissonnerie de Lambaréné dont les travaux ont été lancés en août dernier. Objectif : répondre aux besoins exprimés par les pêcheurs et les écailleurs, avec lesquels elle a par ailleurs échangé. La candidate a également organisé une rencontre avec les cadres de Lambaréné des secteurs public et privé afin de les exhorter à mettre leur expertise entrepreneuriale au service du développement économique de leur commune.

Dans l’optique de contribuer à l’essor culturel de sa localité, le porte-étendard du PDG a rencontré les artistes et les sportifs afin d’intégrer leurs préoccupations dans sa vision de campagne. S’agissant du deuxième axe de son projet reposant sur le «Développement social», Madeleine Berre a visité les travaux de construction de quatre passerelles dans le quartier Point V, lancés également en août dernier.

Dans cette lancée, ella a procédé à la vérification des travaux de rénovation de deux maisons d’habitations détruites par des incendies, il y a quelques mois. Aussi, la candidate du PDG aux élections législatives dans le 1er arrondissement de Lambaréné s’est-elle entretenue avec le personnel administratif de l’hôpital Schweitzer afin de s’enquérir sur leurs conditions de travail.

© D.R.

Au sujet de l’axe en rapport avec la «Promotion de la femme», la candidate a échangé avec les femmes des différents corps habillés, les commerçantes de plusieurs marchés de Lambaréné et celles des groupes socioculturels Elarayong, Eveve et Olatano. Avec elles, le cadre du parti au pouvoir a évoqué la nécessité de leur autonomisation économique et de la défense de leurs droits.

Parallèlement à ces activités s’appuyant sur son plan de campagne, Madeleine Berre a multiplié des séances de travail avec les structures de base ; dont l’une en présence du secrétaire général du PDG, Éric Dodo Bounguendza, le 29 septembre. Ces rencontres lui ont permis de mieux relayer la vision du parti auprès des militants, ainsi que les enjeux de ces élections pour le PDG.

Durant cette campagne, Madeleine E. Berre qui espère participer à la construction de la majorité absolue pour son parti à l’Assemblée nationale n’a rien laissé au hasard. Au-delà des meetings et réunions politiques de précampagne, elle a organisé une série de causeries dans les 13 quartiers que comprend le 1er arrondissement de Lambaréné.

Une tournée qui lui a permis d’être à écoute de la population et de lui proposer des pistes de solutions aux problèmes auxquels elle fait face. La candidate a marqué la fin de son périple par un meeting de clôture le 5 octobre, devant plusieurs milliers de militants.