La révision des listes électorales devrait démarrer sous peu. C’est du moins ce qui ressort d’une réunion, suivie d’une visite effectuée ce 29 mars sur le site du projet d’Identité biométrique officielle du Gabon (Iboga) par les deux ministres concernés.

Les ministres de l’Intérieur et du Budget, Lambert-Noël Matha et Jean-Fidèle Otandault, en compagnie du représentant de Gemalto, le 29 mars 2018, à Libreville. © Service presse du ministère de l’Intérieur

 

Les ministres de l’Intérieur et du Budget, Lambert-Noël Matha et Jean Fidèle Otandault, accompagnés du directeur commercial Afrique de l’opérateur Gemalto, Jean-Michel Douieb, se sont rendus le 29 mars sur le site du projet d’Identité biométrique officielle du Gabon (Iboga).

De l’avis des techniciens qui y travaillent en permanence, l‘ensemble du matériel est dans un état de maintenance optimal. Il reste à intégrer dans le logiciel conçu pour fiabiliser la liste électorale et de doter le Gabon d’un fichier d’état civil, les dates du scrutin et la configuration des sièges nouvellement créés pour démarrer l’enrôlement des citoyens. Si aucun délai n’a été donné, ils ont néanmoins affirmé que le démarrage de la révision des listes se fera sous peu.

Au terme de cette visite, le représentant de Gemalto a dit la disponibilité de son entreprise à continuer à accompagner le Gabon dans ce projet. Il a également salué la qualité de l’expertise locale pour laquelle, les deux membres du gouvernement ont encouragé l’opérateur à poursuivre le transfert de compétences.