Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) aux élections législatives à la commune de Bitam, dans la province du Woleu-Ntem, Tony Ondo Mba, a reçu le 1er septembre 2018 à la Chambre de commerce de Libreville, l’assurance du soutien de sa famille politique, associative, et biologique pour les prochaines joutes électorales.

Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), aux élections législatives à la commune de Bitam, dans la province du Woleu-Ntem, Tony Ondo Mba, le 1 septembre 2018. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Le candidat du PDG pour le 1er siège du département du Ntem, Tony Ondo Mba, a reçu les assurances des siens. Les ressortissants de la commune de Bitam, réunis autour du Parti démocratique gabonais, de l’Association des jeunes volontaires émergents (Ajev) et des organisations de la société civile, ont garanti à leur poulain, le 1er septembre 2018 à Libreville, une victoire cash au premier tour des législatives du 6 octobre.

Cette cérémonie de présentation du responsable provincial de l’Ajev dans le Woleu-Ntem, pour son investiture sous la bannière du PDG, a permis à chacune des sensibilités présentes de s’exprimer sur le sens de cette investiture atypique.

Pour le représentant du PDG, Emmanuelle Edou Eyene, le choix de Tony Ondo Mba, constitue «la matérialisation de la nouvelle dynamique politique insufflée par le distingué camarade président du PDG autour du double concept : régénération et revitalisation. Il traduit la noble ambition, sans cesse exprimée par le président de la République Ali Bongo, de voir plus de jeunes gabonais méritants accéder à de hautes fonctions politiques et administratives dans notre pays».

Perçu comme un grand challenge proposé à la jeunesse gabonaise en général, et à la jeunesse bitamoise en particulier, l’investiture de Tony Ondo Mba incarnerait, selon le porte-parole de ses sympathisants politiques, Francklin Ndemezo’o, «le changement générationnel»  nécessaire «à tout groupe humain, à toute structure, donc à la vie politique à Bitam».

«Nous appelons au dépassement des clivages et appartenances politiques, au rassemblement de tous, quels que soient les bords politiques, et à la coalition de toutes les énergies pour une victoire franche de notre candidat, dès le premier tour de l’élection législative du 6 octobre prochain», a-t-il lancé.

Réagissant à cet élan de solidarité, Tony Ondo Mba a présenté les élections législatives comme un nouveau départ dans la vie politique de la commune de Bitam. «Au terme des élections législatives, je souhaite qu’il n’y ait aucun perdant, si ce n’est la précarité dont nous triompherons. Ma conviction est qu’on ne gagne pas seul, c’est tous ensemble qu’on gagnera cette élection dès le premier tour, le 6 octobre prochain», a-t-il assuré.