Le leader de l’Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), Séraphin Akuré-Davain, a procédé tout dernièrement à l’installation des cellules de base de sa formation politique et en a profité pour distribuer des kits et tenues scolaires aux 57 élèves de ces regroupements de villages admis en classe de 6ème.

L’ANG, le week-end dernier dans l'Abanga Bigné. © Gabonreview

L’ANG, le week-end dernier dans l’Abanga Bigné. © Gabonreview

 

Quelques moments de l’action de l’ANG dans les villages visités. © Gabonreview

Quelques moments de l’action de l’ANG dans les villages visités. © Gabonreview

Le bureau exécutif de l’Alliance pour le nouveau Gabon (ANG) continue son implantation dans l’hinterland. Après l’Ogooué-Ivindo il y a quelques mois, le Dr Séraphin Akuré-Davain était, le samedi 3 octobre dernier, dans le Moyen-Ogooué, plus précisément dans le district de Bifoun-Ebel (département de l’Abanga Bigné) pour implanter son parti politique.

La cérémonie du village Darlo a été l’occasion de procéder, de manière élargie, aux installations des cellules de base des villages Darlo, Wéliga 1 et 2. Ce, sous la coordination du directeur de cabinet politique du président de l’ANG, Joumas Mabignate. A tour de rôle, les promus dans les instances du parti ont remercié la hiérarchie de l’ANG pour la marque de confiance placée en eux. Promettant de ne ménager aucun effort pour mener à bien leurs missions.

Puis, au nom du Dr Séraphin Akuré-Davain et ses camarades ont procédé à la distribution des kits scolaires aux 57 élèves de Darlo, Wéliga 1 et 2 admis en classe de 6ème cette année 2015. Ils ont également apporté une petite aide financière qui permettra à ces élèves d’acheter leurs uniformes scolaires.

Le leader de l’ANG est revenu sur les raisons de sa conversion dans la politique, précisant : «Si j’étais président de la République, je ferai des choses autrement au Gabon». Donc, «pour aider les autres» et mettre en pratique le principe qui prêche d’«apprendre à son frère la pêche, plutôt que de lui donner du poisson», une coopérative de village dite «Excellence» avait été mise en place dans ces trois localités de Bifoun-Ebel. Elle a pour but d’autonomiser les femmes dans le domaine agricole. La présidente de cette coopérative a d’ailleurs indiqué que les plantations de cette organisation ont commencé à donner les fruits escomptés.

Si le soutien aux élèves de ces trois regroupements de villages pour l’entrée en 6ème s’inscrit dans le cadre de la politique de l’ANG d’aide aux personnes démunies. Le leader de ce parti n’a pas manqué évoquer la mauvaise gouvernance qui, pour lui, «pousse désormais les gabonais à la mendicité». Il a condamné la distribution des ailes de dindons lors des campagnes électorales. «Si j’étais président de la République, je ferai des petites choses, des grandes… Je ferai que tous les enfants du Gabon aient des fournitures scolaires gratuitement. Tout comme je ferai que tous les dispensaires soient nantis de médicaments», a laissé entendre Séraphin Akuré-Davain.

Pour finir il a exhorté les populations d’aller se faire enrôler lors de la révision de la liste électorale qui démarrera à la deuxième quinzaine de ce mois, ainsi que l’a annoncé le ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya, lors de sa rencontre avec les partis politiques de la majorité et de l’opposition, le 2 octobre dernier au ministère de l’Intérieur.