À la clôture du Conseil politique de son parti, Séraphin Akuré-Davain, président en exercice de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), a indiqué que son parti démissionne de la présidence de l’ACR et de ce regroupement politique. Il a réaffirmé son encrage dans l’opposition et son soutien à Guy Nzouba Ndama, candidat à l’élection présidentielle du 27 août prochain.

Séraphin Akuré-Davain, le 3 juin 2016 à Libreville. © Gabonreview

Séraphin Akuré-Davain, le 3 juin 2016 à Libreville. © Gabonreview

 

L’Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), parti politique se réclament de l’opposition, a indiqué sa démission de la coalition politique dénommée Alliance pour le changement et la restauration (ACR).

À la faveur du conseil politique de l’ANG, organisé le 3 juin dernier à son siège à Libreville et dont le but était de préciser son positionnement sur l’échiquier politique national, Séraphin Akuré-Davain, président de l’ANG, a en effet laissé entendre : «Nous décidons de notre démission de la présidence tournante de l’ACR et dudit regroupement politique.

Le chirurgien qui assurait la présidence tournante de l’ACR depuis plus de deux ans, a également réaffirmé l’ancrage de l’ANG dans l’opposition et son soutien à Guy Zouba Ndama, ancien président de l’Assemblée nationale et candidat à l’élection présidentielle du 27 août de cette année.

Pour le conseiller municipal de Lambaréné, il n’est pas acceptable que certains membres de l’ACR, ce regroupement de plusieurs partis politique et associations ancré dans l’opposition et ayant soutenu Pierre Mamboundou en 2009, indiquent clairement leur soutient au candidat de la majorité présidentielle au sortir de leurs congrès respectifs. «Pour nous, il est incompatible de soutenir un candidat de la majorité présidentielle et revendiquer son appartenance à l’opposition», a tranché Séraphin Akuré-Davain.