Satisfaits du départ de Francis Nkea à la tête du département ministériel de la justice, le Syndicat national des magistrats (Synamag) a annoncé la levée du mouvement de grève le 26 février à Libreville.

© Gabonreview

 

La grève des magistrats est terminée. Deux mois après son lancement le 12 décembre dernier, les magistrats ont annoncé le 26 février la fin de la grève à la faveur d’un point presse.

Cette décision est consécutive au départ de Francis Nkea du ministère de la Justice. Lors d’une sortie médiatique le ministre Nkea avait traité les magistrats de «corrompus». Frustrés par cette injure, les magistrats ont déclenché une grève illimitée pour réclamer le départ du gouvernement du ministre de la Justice.

Le 20 février à l’issue du dernier remaniement ministériel, Francis Nkea a été muté au ministère de l’Habitat. Il a été remplacé au ministère de la Justice par Edgar Anicet Mboumbou Miyakou.

La fin de la grevé n’enterre pas pour autant les revendications à l’origine du mouvement d’humeur qui a paralysé le système judiciaire depuis plus de six mois. Les magistrats disent poursuivre les négociations avec le nouveau ministre de la Justice, afin de trouver des solutions aux revendications contenues dans leur cahier des charges.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga