En prélude à la journée olympique, célébrée le 23 juin de chaque année, les préparatifs de cette manifestation sportive se poursuivent au Lycée national Léon Mba, à Libreville. Plusieurs activités ont été organisées le 9 juin à cet effet avec, en ligne de mire, la promotion des valeurs olympiques.

Le gymnase du lycée national Léon Mba. © Gabonreview

 

Scènes des activités organisées par le club olympique du lycée national Léon Mba. Puis, Léon Folquet et Déborah Koumba face à la presse, le 9 juin 2017 à Libreville. © Gabonreview

Initiée la semaine dernière, la répétition générale à la célébration de journée olympique s’est poursuivie ce 9 juin, au Lycée national Léon Mba. Célébrée chaque année le 23 juin, la journée olympique est organisée pour promouvoir dans le monde entier, les valeurs olympiques sur la base du triptyque «bouger, apprendre et découvrir».

«L’objectif est d’aller de plus en plus vers les structures scolaires pour essayer de faire passer le message du Comité international olympique. Une journée olympique c’est donc apprendre, bouger et découvrir. La semaine dernière, nous avons découvert le golf notamment, ici au lycée», a déclaré le président du Comité national olympique (CNO).

Dans cet élan, Léon Folquet a promis des innovations l’année prochaine, dans l’approche du CNO envers les établissements scolaires. «Car, il n’est pas facile de mettre en place cette organisation, cela demande notamment une culture associative», a reconnu le président du CNO. «Il faut donc être structuré. D’abord dans les établissements avec les responsables d’éducation physique, qui devraient au préalable se préparer, s’organiser», a-t-il souligné.

Et ce dernier de relever que cette démarche s’est traduite par la mise en place de clubs olympiques au sein des établissements, pour «permettre aux jeunes de s’organiser, de mettre en place des structures de compétition». Une initiative qui pourrait cependant se heurter à la carence d’infrastructures sportives au sein des établissements d’enseignement primaire et secondaire. «Aujourd’hui, il y a un manque criard d’infrastructures et nous en appelons aux plus hautes autorités, aux responsables politiques de ce pays, pour mettre en place des infrastructures sportives à la disposition des jeunes», a lancé Léon Folquet.

En attendant, le club olympique du Lycée Léon Mba s’active aux préparatifs de la journée olympique. Plusieurs activités sont ainsi au centre de cette répétition générale : du football au handball, en passant par le basket-ball, mais également des séances de fitness et de la gymnastique. Ou encore, des ateliers de peinture et de dessin.

«Tout le monde a appris, bougé et découvert. Car, il s’agissant de découvrir des disciplines peu pratiquées dans nos murs, à l’instar du golf», a indiqué un responsable du club olympique du Lycée Léon Mba. «Dans ce sens, nous avons reçu des rudiments de professeurs de sport dans des disciplines peu ou pas connues du tout par les élèves», a révélé Déborah Koumba.