Conformément à ses objectifs, la plateforme associative prendra une part active à la journée nationale de la femme, le 17 avril prochain, à travers un événement axé autour de la formation et la sensibilisation.

La présidente de la plateforme associative Le salon de la femme, Sidonie Flore Ouwé (au centre). © Gabonreview

 

A l’occasion de la célébration de la journée nationale de la femme, le 17 avril, la plateforme associative Le salon de la femme va organiser un événement dédié à Libreville. «Nous sommes toujours dans l’objectif de notre plateforme : la sensibilisation et la vulgarisation des droits des femmes», a déclaré la présidente de la plateforme. «Et comme c’est la journée nationale de la femme, c’est donc la journée des cibles à atteindre à travers cet objectif», a poursuivi Sidonie Flore Ouwé.

Scindée en deux parties, le salon se tiendra du 16 au 20 avril. La première partie consiste en une animation de stands sur les cinq jours que durera l’événement. La seconde partie, quant à elle, prévoit de l’«After Work-Formation» et de la sensibilisation sur quatre jours. «Nous avons choisi des thèmes simples pour que cela soit compréhensible par tous», a souligné Sidonie Flore Ouwé.

Cette seconde partie de l’événement sera organisée autour de trois thèmes : «Le chemin à parcourir pour entreprendre», «La reconnaissance de paternité et ses effets», et «Que doit faire la femme après la mort de son mari (l’ouverture de la succession) ?». Pour être plus explicite, ces démarches seront mises en relief par une «scène théâtrale des difficultés rencontrées par la veuve et sa prise en charge par le droit ; afin que cela soit plus visible et facilement compréhensible», a indiqué Sidonie Flore Ouwé.

Après la journée nationale de la femme, Le salon de la femme entend poursuivre son action de sensibilisation. «Nous allons organiser des caravanes de sensibilisation dans les établissements scolaires et dans les marchés. Les violences faites aux femmes, leur prise en charge, l’éducation des jeunes filles, les grossesses précoces…sont autant de thèmes qui seront débattus au cours de ces caravanes de sensibilisation», a conclu la présidente de plateforme associative.

L’association Salon des femmes a pour objectif de réfléchir sur les questions relatives aux droits des femmes, conformément au thème adopté par les Nations Unies lors de la dernière édition de la journée internationale de la femme.