En prélude à la célébration le 21 septembre de la journée internationale de la paix, les ONG gabonaises Malachie et Groupe de travail des femmes leaders pour la culture et la paix (GTFLPS-Gabon) ont lancé le 18 septembre à Libreville, en collaboration avec l’Unesco, un forum sur la paix et le développement durable prévu durer 4 jours.

Les participants du forum de la paix et du développement durable autour du représentant de l’Unesco Vincenzo Fazzino, le 18 septembre 2017. © Gabonreview

 

Le 21 septembre sera célébrée la journée internationale de la paix, sous le thème «ensemble pour la paix : respect, dignité et sécurité pour tous». En prélude à la commémoration de cet évènement instauré en 1981, par l’Assemblée générale des Nations unies, les ONG Malachie et GTFLPS-Gabon organise au palais du Sénat, un forum sur la paix et le développement durable.

Organisé en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’éducation la science et la culture (Unesco), ce forum vise, selon la coordinatrice de GTFLPS-Gabon, à «amener les femmes gabonaises à contribuer à la construction d’une société humaine où justice et paix s’embrassent et où vérité et liberté émergent comme une flamme dans les ténèbres», a déclaré Pepecy Ogoulinguende.

Présent au lancement du forum, le représentant de l’Unesco au Gabon, a pour sa part, exhorté les participants à «œuvrer sans cesse à la promotion et à la consolidation de la paix autour d’eux sans laquelle aucun développent ne peut être possible», a déclaré Vincenzo Fazzino.

Pour ce dernier, les femmes gabonaises doivent être le fer de lance de la construction des sociétés pacifiques, basées sur un nouvel ordre économique international fondé sur l’équité, la justice, et l’égalité entre les hommes.

Prévu durer 4 jours, le forum a été ponctué par plusieurs communications axées sur le leadership et les droits des femmes, la consolidation de la paix et la cohésion nationale. Les participants au forum ont également abordé les questions relatives à l’intelligence financière, l’agriculture, les opportunités des affaires, les préventions et système d’alerte des conflits. Le forum se poursuivra les 19, 20 et 21 septembre.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga