Motiver, relooker, soutenir, sensibiliser et incuber. Tels ont été les maitres mots de la troisième édition de la journée Femme Belle AI&AE (à l’intérieur et à l’extérieur), organisée le 23 décembre à Libreville.

La Team de l’ONG Femme Belle autour de sa présidente, le 23 décembre 2017 à Libreville. © D.R.

 

A l’initiative de l’ONG Femme Belle à l’intérieur et l’extérieur, la journée Femme Belle AI&AE (à l’intérieur et à l’extérieur) a été organisée le 23 décembre à Libreville. Comme chaque année depuis trois ans, cette initiative a réuni de nombreuses femmes, toutes couches sociales confondues. Objectif : leur offrir des séances de coaching, de formation, de relooking et des dons, comme l’a rappelé la fondatrice de l’ONG.

Quelques moments de la troisième édition de la journée Femme Belle AI&AE. © D.R.

«L’ONG Femme Belle à l’intérieur et l’extérieur a pour vision d’apporter un soutien aux femmes de tout type, en les aidant au niveau social et psychologique afin qu’elles retrouvent la joie de vivre», a confié Christine Soro. Des dons de chaussures, de vêtements et autres accessoires ont ainsi été collectés, puis offerts à plus de 200 femmes. Tout comme des denrées alimentaires (sucre, huile, boîtes de conserve, etc.).

Au-delà de ces différentes aides, la journée vise également à aider les femmes à réaliser leur valeur, à prendre leur vie en main et, surtout, à retrouver l’estime d’elles-mêmes pour une vie meilleure. Un message véhiculé à travers les diverses «success stories» ayant parsemé cette troisième édition. Notamment, celle de la patronne de Symbiose Art et Déco. Si elle est longuement revenue sur son parcours, Arlette Edele Ponga a transmis aux femmes, les clefs du succès pour réussir dans l’entrepreneuriat.

Dans la même veine, Jeanne Dart Gondes, conseiller en image, a édifié les femmes sur les différentes astuces pour se mettre en valeur. Parmi les sponsors de cet évènement, figurait en bonne place la compagnie aérienne Turquish Airlines, dont le directeur général a réaffirmé l’engagement de sa société à contribuer au développement économique et social de la femme au Gabon.

Cette journée a également été marquée par une campagne de sensibilisation du Programme national de lutte contre le sida (PNLS). 78 personnes ont été dépistées à cette occasion. L’événement s’est soldé par un tirage au sort avec plusieurs lots à gagner (appareils électroménagers, bons d’achat, bons de make up, billets d’avion, etc.).