Le Pari mutuel urbain gabonais (PMUG) a présenté le 10 janvier 2017 à son siège de l’avenue du Colonel Parant, sa nouvelle gamme de jeux hippiques composée de sept jeux, d’où l’accroche «la famille s’élargit».

La famille élargie du PMUG, le 10 janvier 2017. © Gabonreview

 

Le Pari mutuel urbain gabonais réputé pour ses cotes très généreuses vient d’ajouter une nouvelle corde à son arc en étoffant son offre de sept nouveaux jeux. La nouvelle gamme officiellement présentée le 10 janvier dernier, s’intitule «la famille s’élargit».

«Nous sommes une entreprise commerciale, il est important pour nous d’aller vers des clients. Alors nous avons décidé de capter cette nouvelle clientèle. L’avantage pour le parieur dans notre nouvelle gamme de jeux est que nos nouveaux produits obéissent à une répartition de distribution qui est tout à faire différente du Quinté», a déclaré le directeur commercial, Alain Mabo Massandy.

La nouvelle offre proposée est divisée en deux lots. Le premier est constitué de six paris : «1», «2», «2/5»,  «Pick 3», «Quarter+» et le «5» pour un coût oscillant entre 300 et 500 francs CFA. «Il s’agit de six produits qui ont des rapports uniques. Il n’y a pas de notion d’ordre et de désordre», a précisé Alain Mabo Massandy. Le second lot, le «Jackpot» comprend six différents rapports : le «6 ordre», «6 désordre», «5 ordre», «5 désordre», «4 ordre», «4 désordre» et le «3».

Le directeur commercial, Alain Mabo Massandy, présentant les nouvelles offres du PMUG. © Gabonreview

«Ce sont des produits qui vont générer beaucoup de gagnants. Ces 7 produits que nous mettons sur le marché, n’obéissent pas à la règle de 55/45, c’est-à-dire que ces produits auront un taux de redistribution de 60 à 70%. Ce qui signifie que nous allons créer de l’argent pour ceux qui gagneront. Il n’y a pas meilleur moyen au moment où la conjoncture économique est chancelante», a assuré le directeur commercial.

S’activant sur le marché gabonais depuis plus de 20 ans, le PMUG est présent dans l’ensemble des neuf provinces du pays via, 650 points de vente, avec une clientèle majoritairement constituée d’hommes dont la tranche d’âge est comprise entre 45 et 50 ans.