Par le biais de son secrétaire général adjoint chargé de la jeunesse, le Parti démocratique gabonais (PDG) a pris part au quatrième Forum des jeunes leaders Chine-Afrique, du 26 au 27 mai à Shenzhen, en Chine. Une rencontre à l’issue de laquelle Marius Assoumou Ndong a promis une implication accrue de son parti pour le développement du Gabon.

Marius Assoumou Ndong lors du Forum des jeunes leaders Chine-Afrique à Shenzhen, en Chine. © D.R.

 

La ville de Shenzhen dans la province de Guangdong, en Chine, a accueilli le quatrième Forum des jeunes leaders Chine-Afrique, du 26 au 27 mai. Quelque 70 jeunes délégués représentant 40 partis politiques de près de 40 pays africains ont assisté au forum et ont pris part aux discussions autour du thème. Parmi les participants, le secrétaire général adjoint du Parti démocratique gabonais (PDG) en charge de la jeunesse du parti.

Pour Marius Assoumou Ndong, le forum est une excellente plateforme d’échange de vues et de renforcement de la coopération entre la Chine et les pays africains. «Les 40 ans de croissance économique rapide de la Chine ont apporté espoir et expérience à l’Afrique et nous ferons de sérieux efforts pour développer notre propre pays et l’Afrique dans les 40 prochaines années», a soutenu le jeune leader du PDG, relayé par cgtn.com.

Organisée par le département international du comité central du Parti communiste chinois (PCC), cette édition été organisée sous le thème «Comment les jeunes peuvent jouer un rôle dans l’exploration des chemins qui conviennent à leurs conditions nationales?». Le PCC et les partis politiques africains participants ont mis l’accent sur l’engagement des jeunes, les jeunes citoyens contribuant à l’exploration des voies du développement national, à la promotion de l’amitié Chine-Afrique et à la construction d’une communauté mondiale avec un avenir partagé. Le forum a également été considéré comme un test réussi pour le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (Focac), prévu en septembre prochain à Pékin.