Pour des «raisons professionnelles», le comité d’organisation de «Miss Gabon» a décidé d’envoyer la 3è dauphine du concours 2014 en lieu et place de la gagnante, Pulchérie Nzé Nzoughé.

Jessie Helda Lekery Mathas. © Gabonreview
Jessie Helda Lekery Mathas. © Gabonreview

 

Alors que son nom apparaissait encore le week-end écoulé sur la liste des 99 candidats devant représenter leurs pays respectifs à la 64e édition de l’élection «Miss monde», prévue le 14 décembre prochain à l’Earls Court Exhibition Centre à Londres (Royaume-Uni), l’on a appris que Pulchérie Nzé Nzoughé ne participera plus au concours de beauté pour le compte du Gabon. A la faveur d’un point de presse organisé à Libreville le 10 novembre courant, le secrétaire général de l’association «Défis de femmes», organisatrice du concours «Miss Gabon», a annoncé son remplacement.

Décidé «pour des raisons d’intérêt professionnel», ce remplacement profite à Jessie Helda Lekery Mathas. Arrivée 3e dauphine au concours «Miss Gabon 2014», la candidate de 24 ans, du haut de ses 169 centimètres, devra représenter le Gabon à cette élection. Confiante, la jeune dame a dit être fière du choix porté sur sa personne. L’on indique qu’elle a déjà débuté les séances de préparation. Si ses nombreux fans lui souhaitent d’ores et déjà bonne chance, sa nomination n’a pas manqué de susciter de vives critiques. La plupart se rapportant à une supposée démission de Pulchérie Nzé sans que rien de tel ne soit confirmé par le comité, quand pour d’autres ce changement ne serait que «justice rendue».