Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mère-Enfant de la Fondation Jeanne Ebori devrait officiellement rouvrir ses portes au public en octobre prochain. Quelques réglages restent à faire.

© dekmetal.cz

 

Moment de la réunion avec le comité de pilotage, le 18 septembre 2018, à Libreville. © Com.Min. Santé

Plus que quelques semaines et le CHU Mère-Enfant de la Fondation Jeanne Ebori ouvrira à nouveau ses portes au public. Au ministère de la Santé, l’on annonce, sans plus de précision, cette réouverture pour le mois d’octobre prochain. Ces derniers mois, le gouvernement gabonais et Sphera health management Antares, le gestionnaire espagnol de la structure sanitaire, travaillent sur les derniers réglages avant la mise en service effective du CHU.

La ministre d’Etat chargée de la Santé Me Denise Mekam’ne a d’ailleurs présidé mardi 18 septembre une réunion du Comité de pilotage, «afin de faire le point de la structure, avoir une idée claire du budget 2018, du personnel et de ce qui se fera dans les prochains jours», informe le ministère. A la faveur de cette réunion, Louis Carreras, chef de mission de Sphera Health au Gabon, a reçu officiellement les clés du CHU des mains de la patronne de la Santé au Gabon. En rappel, c’est le 21 février 2018 que l’opérateur espagnol avait acquis la gestion de l’hôpital.

Pour cette réouverture, quelques services seraient déjà prêts à accueillir les patients. Il s’agit, entre autres, des urgences pédiatriques, du laboratoire, de la gynécologie, de la pharmacie, de l’accouchement, de l’hospitalisation et de la néonatalogie.