Deux fois champion de kick-boxing, le germano-gabonais, ancien garde du corps de MarcRavalomanana croupit dans une prison malgache depuis 5 jours.

Jean-Marc Koumba. © mydago.com
Jean-Marc Koumba. © mydago.com

 

Si l’ancien champion du monde et d’Europe de kick-boxing avait fait le buzz du fait de son ancienne fonction de garde du corps de l’épouse du président malgache déchu, depuis plusieurs jours, Jean-Marc Koumba dort dans les geôles d’Antananarivo. Il y a été placé en détention préventive, le temps de l’avancement de l’enquête diligentée contre lui. «Des éléments de la force spéciale de la gendarmerie nationale et de la police nationale l’ont arrêté avec 4 employés de l’Aviation civile de Madagascar (ACM) à Antsirabe, (le 24 octobre 2014)», rapporte le site du quotidien «L’express de Madagascar».

Germano-gabonais, Jean-Marc Koumba avait déjà été sujet à une vive controverse à Madagascar où il vît depuis 2002, avant de se voir poussé à l’exil à la suite de la déchéance de Marc Ravalomanana. A l’époque, les autorités de la grande île lui avaient notamment interdit de servir de garde du corps personnel à l’ancienne première dame, Lalao Ravalomanana, candidate la présidentielle d’août 2013.

Si le colonel Florens Rakotomahanina, le commandant de l’état-major mixte opérationnel de la province d’Antananarivo a déclaré, le 26 octobre dernier, qu’une conférence de presse qui devrait faire toute la lumière sur cette affaire était en préparation, l’arrestation de l’ancien sportif et homme d’affaires est jusque-là demeurée inexpliquée. Selon le quotidien malgache, une source de la gendarmerie nationale soutient qu’elle est en rapport avec le récent retour de l’ancien président que Jean-Marc Koumba aurait escorté depuis l’aérodrome jusqu’à son hôtel à Antsirabe.

Pour l’heure, apprend-t-on, l’enquête cherche à établir son niveau d’implication dans le retour en catimini de Marc Ravalomanana. «Ilyauraiteu également un transfert de sacoche dans un tout-terrain, lors de l’arrivée de l’ancienprésidentdelaRépublique. Son ancien garde du corps tient un grand hôtel à Antsirabe. Nous allons ainsi tirer au clair si Jean-Marc Koumba a un lien avec l’arrivée de Marc Ravalomanana et le transfert de cette sacoche. Les employés de l’ACM doivent par contre répondre à quelques questions relative à l’arrivée clandestine de Marc Ravalomanana», a confié la source citée par «L’express de Madagascar».