La police italienne a récemment mis la main sur celui que la population de Sampierdarena, à l’ouest de Gênes, en Italie, présente comme le dernier trafiquant de drogue de ce quartier très peuplé.

© D.R

 

Un jeune Gabonais âgé de 27 ans, dont le nom n’a pas été révélé, a été arrêté par la police italienne, le 17 juillet dernier, en possession d’une trentaine de doses de cocaïne prêtes à être vendues à des clients de la région de Sampierdarena, relate le quotidien en ligne www.torino.repubblica.it.

Selon le journal italien, cette prise a été réalisée grâce à la photographie d’une mère d’enfant transmise à la police. «La mère d’un enfant de cinq ans était assise sur un banc de parc du centre commercial de Fiumara, à Sampierdarena, quand elle a remarqué que le pousseur cédait des doses de cocaïne à un groupe d’enfants».

Selon le capitaine Antonio Villano, l’apport et la collaboration franche des populations sont à saluer dans cette traque. Car, estime-t-il, les contrôles, patrouilles déclenchées dans la ville ne suffisent pas. «Dans ce genre d’opération, nous savons compter sur un allié fondamental : la collaboration des citoyens. Les rapports envoyés à l’armée, le plus souvent corroborés par les photos prises avec un Smartphone ou une tablette, nous facilitent les choses», a-t-il déclaré.