Implanté déjà dans 18 pays sur le continent africain, en France et dans l’Océan Indien, le groupe marocain BMCE Bank of Africa envisage de poursuivre son expansion en s’établissant au Gabon.

Le directeur général exécutif du groupe BMCE Bank et président du groupe Bank of Africa, Brahim Benjelloun-Touimi et le ministre de la Promotion des Investissements Madeleine Edmée Berre. © D.R.

 

Après la République démocratique du Congo, le groupe BMCE bank of Africa veut conforter son ancrage en Afrique centrale, avec son implantation au Gabon. C’est ce qui ressort de la récente rencontre entre le directeur général exécutif du groupe BMCE Bank et président du groupe Bank of Africa, Brahim Benjelloun-Touimi et le ministre de la Promotion des Investissements et du partenariat public-privé, Madeleine Edmée Berre.

Benjelloun-Touimi n’a pas caché l’intérêt de son groupe pour l’écosystème bancaire gabonais. «Le panorama des affaires au Gabon est une opportunité à saisir pour mon groupe bancaire, qui sera très enchanté d’apporter son expertise à la modernisation du système bancaire gabonais ainsi que des innovations susceptibles d’être mises en place au regard des réformes ambitieuses portées par le Plan de Relance de l’Économie», a confié le président du BMCE.

Lancé il y a 30 an au Mali, le groupe Bank of Africa contrôle un réseau de 16 banques commerciales, une société financière, une banque de l’habitat, deux sociétés d’investissement, une banque d’affaires et deux bureaux de représentation implanté dans 18 pays africains et en France.