Ce lundi 7 mai, a été mise en service à Ndjolé, sur la Route nationale 1 (RN1), la première station de pesage des véhicules à usage commercial. Une première pour le Gabon qui souhaite préserver ses routes déjà en piteux état à bien d’endroits.

La station de pesage de Ndjolé permettra de régler le problème de surcharge des véhicules. © Min. Infrastructures

 

Annoncée un mois plus tôt, la première station de pesage sur la RN1 a été inaugurée, ce lundi 7 mai à Ndjolé dans le Moyen-Ogooué. Pour le ministère en charge des Infrastructures, l’objectif est de protéger le patrimoine routier national, déjà fortement dégradé par endroits.

 «Le pesage routier est obligatoire pour tous les véhicules dont le poids total en charge excède 3,5 tonnes», a informé le secrétaire général adjoint 2 du ministère en charge des Infrastructures. Invité sur le plateau du 20 heures de Gabon Télévisions, le dimanche 6 mai, Jean-Blaise Ipedissy a précisé que «le poids total autorisé en charge est de 21 tonnes pour tous les véhicules à deux essieux, 22 tonnes pour ceux à trois essieux, 40 tonnes pour les véhicules à quatre essieux et 50 tonnes pour l’ensemble des véhicules à plus de quatre essieux». En clair, les véhicules utilitaires ne seront pas pesés. Seuls seront contrôlés les véhicules à usage commercial (transport de passagers et de marchandises), tels que les camions, les semi-remorques, les remorques et les tracteurs.

Les usagers refusant de se conformer se verront sanctionnés, prévient le ministère en charge des Infrastructures. Pour les contrevenants, une amende de 75 à 100 000 francs sera infligée par tonne excédentaire ainsi que l’immobilisation du véhicule en cas de surcharge. Pour ceux qui refuseraient de peser leurs véhicules, le gouvernement promet 10 jours à un mois d’emprisonnement ferme, une amende de 500 000 francs et la suspension du permis de conduire.

La station de pesage de Ndjolé ne devrait pas être la seule. Le gouvernement envisage d’en ouvrir quelques-uns à travers le pays, en commençant par Libreville qui, dans quelques mois, accueillera plus d’une station sur ses routes.