Le Gabon célèbre sa Journée africaine de l’Administration et du service public cette année avec plusieurs manifestations dont les Okoumés de l’administration gabonaises récompensant les fonctionnaires gabonais dans plusieurs catégories, mais aussi à travers plusieurs jours d’information et d’orientation à l’endroit de ces agents de l’Etat.

Des agents en attentes de fonctionnaires. © Gabonreview/Désiré Clitandre

Des agents en attentes de fonctionnaires. © Gabonreview/Désiré Clitandre

Instituée en 1994 par la Conférence panafricaine des ministres de la Fonction publique, à Tanger au Maroc, cette Journée est célébrée tous les 23 juin. La première journée a été célébrée au Gabon en 1999.

Cette année, outre le concours récemment lancé par le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique en vue de primer, encourager et promouvoir le sens de la créativité, la réceptivité et la responsabilité des agents de l’Etat, il est également question de les informer sur les situations administratives et financières, de même que sur les Programme de départ volontaire et de retraite anticipée (PDVRA).

 © Gabonreview

© Gabonreview

A l’esplanade du ministère de la Fonction publique, des stands érigés abritent des personnels de la Fonction publique et de la direction générale de la Solde qui livrent des informations aux fonctionnaires concernant leur solde, les modules de rémunération, leur situation de rappel, la régularisation et la réclamation des situations administratives et tous autres problèmes y relatifs. Il s’agit aussi d’orienter les agents de l’Etat sur les modalités d’une retraite anticipée avec, à la clé, des précisions sur toute la documentation à fournir le cas échéant.

«Depuis l’ouverture des stands, les fonctionnaires arrivent au compte-gouttes. Les mouvements sont timides. On comprend aisément que c’est le 25 aujourd’hui (NDLR : le jour où les employés de l’Etat passent à la caisse). On espère qu’ils arriveront plus nombreux avant la fin de ces journées, le vendredi 28 juin prochain», a expliqué un agent en poste dans l’un de ces stands.

A noter que la Charte qui donne naissance à cette Journée africaine de l’Administration et du service public s’appesanti profondément sur les règles de la bonne gouvernance et de modernisation de cette administration. Elle énonce des principes clés que sont l’égalité des usagers du service public, l’impartialité, l’équité et le respect de la légalité, la continuité en toute circonstance, le professionnalisme et l’éthique dans les services publics, la promotion et la protection des droits des usagers, l’institutionnalisation d’une gestion axée sur le résultat, etc.

Le mercredi 26 juin 2013, l’on découvrira dans le cadre du concours, en présence du président de la République, Ali Bongo Ondimba, les fonctionnaires qui auront marqué le jury. Les journées d’information et d’orientation se poursuivront quant à elles jusqu’au vendredi 28 juin 2013.