Tradition républicaine à la veille de la Fête nationale, le chef de l’État a procédé, le 16 août 2017, au dépôt d’une couronne de fleurs sur la tombe du premier président de la République gabonaise, feu Léon Mba. Ci-après le communiqué de la présidence de la République à ce sujet.

Le président Ali Bongo sur la tombe de feu le président Léon Mba, le 16 août 2017, à Libreville. © DCP-Gabon

 

Libreville, le 16 août 2017 – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a procédé, selon la tradition républicaine à la veille de la Fête nationale, au dépôt d’une couronne de fleurs sur la tombe du premier Président de la République gabonaise, feu Son Excellence Léon Mba (1902-1967).

Le chef de l’Etat échangeant brièvement avec les membres de la famille Léon Mba dont Calixte Nsie Edane, ministre délégué aux Affaires étrangères. © DCP-Gabon

Au son du clairon de la sonnerie réglementaire ‘aux morts’, le chef de l’Etat s’est recueilli devant la sépulture de son illustre prédécesseur protégée par deux colombes blanches au coeur du jardin du Mémorial Léon Mba.

Le ruban ornant la couronne portait l’inscription : « Au vieux lutteur, au Père de l’Indépendance, la Nation reconnaissante ».

A l’issue de cette cérémonie d’hommage républicain, le Président de la République a échangé avec les membres de la famille du défunt et salué les personnalités présentes, au rang desquelles se trouvaient le Premier ministre et le Maire de Libreville.

Le traditionnel défilé militaire, le feu d’artifice et le concert populaire de l’espace Porte de la Liberté constitueront, demain jeudi 17 août, les points forts du 57e anniversaire de l’Indépendance.

Auteur : Direction de la communication présidentielle (DCP)