L’organisation caritative en campagne de collecte de fonds et d’appui divers et variés, envisage mener d’autres actions dans le secteur de la santé notamment. Son représentant au Gabon était le 1er décembre chez la ministre de la santé.

L’ordre de Malte désire entreprendre davantage des oeuvres caritatives au Gabon. © Gabonreview

 

Le représentant au Gabon de l’ordre de Malte est allé solliciter de la ministre de la Santé, le 1er décembre à Libreville, un appui financier et administratif, afin de renforcer les activités de l’organisation caritatives. Philippe d’Alverny et son association entendent œuvrer d’avantage au profit du Gabon, notamment dans le secteur de la santé.

Parmi les œuvres déjà financées par l’Ordre de Malte, figurent le dispensaire Saint-Joseph de Lalala, à Libreville et un autre à Port-Gentil. Saluant cette initiative, le membre du gouvernement a suggéré à l’organisation caritative d’étendre son réseau d’activités notamment vers les soins de santé de proximité dans l’arrière-pays. Un écusson symbole de la lutte contre le sida, en hommage à la journée du 1er décembre de chaque année dédiée à cette cause, lui a été remis.

L’Ordre de Malte est une association caritative travaillant avec des bénévoles et vivant des quêtes et legs. Il a été créé il y a 1000 ans à Jérusalem.

Auteur : Alain Mouanda