Directrice de l’information gouvernementale, Camélia Ntoutoume Leclercq a récemment intégré le comité de rédaction de la célèbre revue spécialisée en sciences de l’information et de la communication

© histoire-entreprises.fr

 

A l’occasion de la récente célébration de ses trente ans d’existence à Paris, la revue Hermès a intégré Camélia Ntoutoume Leclercq au sein de son comité rédactionnel pour une durée indéterminée. Elle intègre ce comité avec d’autres personnalités étrangères exerçant au Pérou, au Koweït, au Brésil, au Canada et en Chine. Une belle marque de reconnaissance, a estimé l’intéressée. «Auparavant j’attendais impatiemment la sortie de chaque livre dans les différentes librairies mais aujourd’hui, je suis heureuse d’être invitée dans le temple de la conception», s’est réjouie Camélia Ntoutoume Leclercq.

Une récompense pour la directrice de l’information gouvernementale, qui s’est toujours distinguée par son dynamisme et sa rigueur. «Je voudrais dire aux jeunes et aux femmes de croire en eux-mêmes, ne laissez personne briser vos rêves. En toute humilité, j’espère que la présence de ma modeste personne valorise le leadership féminin des communicantes africaines», a-t-elle affirmé.

Camélia Ntoutoume Leclercq et Dominique Wolton. © D.R.

Camélia Ntoutoume Leclercq a du reste remercier la revue et son patron, Dominique Wolton, pour «l’excellent travail réalisé pendant 30 ans, la liberté et la pertinence des débats ainsi que la qualité de l’organisation». Dans le cadre des perspectives internationales d’Hermes, la nouvelle venue a par ailleurs obtenu pour le Gabon, l’ouverture d’un bureau Hermès. Une première en Afrique centrale.

Fondée en 1988 par Dominique Wolton, Hermès est l’une des premières revues françaises spécialisées en sciences de l’information et de la communication. Depuis sa création, la revue étudie la communication dans toute sa complexité. Au cours de son histoire, la revue a abordé une cinquantaine de sujets, parmi lesquels la communication politique, le cinéma et la télévision, les jeux vidéo, l’information scientifique, la cohabitation multiculturelle, la traduction ou encore les enjeux du numérique.

La célébration des 30 ans d’existence de la revue a enregistré la participation de plus de 70 experts venus des quatre coins du monde : des chercheurs, des personnalités scientifiques, littéraires et artistiques, notamment. Le parcours à la fois rétrospectif et prospectif d’Hermès et l’importance prise par la communication comme enjeu théorique, politique et humain, étaient au cœur des échanges.