Les responsables du Rassemblement héritage et modernité (RHM) viennent d’achever l’implantation de leur parti dans la province de l’Ogooué Ivindo. Cette étape constitue la septième province parcourue sur les neuf que compte le pays.

Les responsables du Rassemblement héritage et modernité (RHM) acclamés dans l’Ogooué Ivindo. © D.R.

 

Plus que deux provinces (Ogooue-Lolo et Haut-Ogooue) pour achever l’implantation nationale du Rassemblement héritage et modernité dans le pays. Pour le secrétaire exécutif du parti, Michel Menga M’essone, qui l’a rappelé sur la septième étape d’installation des responsables provinciales du parti dans l’Ogooué-Ivindo, l’objectif à terme est de «territorialiser RHM».

«Nous avons créé le Rassemblement héritage et modernité parce que nous avons constaté le naufrage du Gabon. Le Gabon est un bateau qui est en train de prendre de l’eau, c’est un pays malade, en voyant le pays sombré, les filles et les fils que nous sommes, avons décidé de dénoncer cela. Nous ne pouvons pas rester les bouches cousues, en voyant le Gabon sombré», a rappelé Michel Menga M’Essono, aux Ogivins, à chacune des étapes parcourues.

Le coordinateur provincial de RHM dans l’Ogooué-Ivindo, Gervain Nguema Nlong installé par le secrétaire exécutif du parti. © D.R.

Convaincu qu’il n’y aurait plus rien à attendre du régime au pouvoir, le président du parti Alexandre Barro Chambrier a pour sa part affirmé, qu’il est temps pour RHM, de prendre toute sa place dans cette province et dans les huit autres. «Nous sommes des gens indépendants, incorruptibles, c’est pourquoi, nous irons jusqu’au bout. Il n’est pas question pour nous d’accepter le boycott et de dérouler un tapis rouge à nos adversaires. Nous avons la capacité avec les autres partis de la coalition et de l’opposition, de gagner et de faire tomber ces personnes qui ont fait la preuve de leur échec et ouvrir une nouvelle page de l’histoire de notre beau pays», a-t-il indiqué, invitant la population Ogivine au combat pour la libération du Gabon, l’alternance et la démocratie.

Affirmant au nom de la population Ogivine, vivre une dictature difficile à définir organisé par les fils de la province qui sont dans le système au pouvoir, le coordinateur provincial de RHM, Gervain Nguema Nlong a appelé à l’union et à l’adhésion au Rassemblement héritage et modernité. «L’Ogooué Ivindo vient de recevoir en ce moment un outil important pour la lutte contre la dictature, l’injustice et le mensonge. Un outil sûr pour entrainer le pays vers la libération. Cet outil, c’est le Rassemblement héritage et modernité», a-t-il déclaré.

Au cours de leur périple dans la province de l’Ogooué Ivindo, les responsables de RHM ont tour à tour installé le coordinateur provincial et les responsables des coordinations des départements et communes de Booué, Ovan, Makokou et Mekambo.