Le ministère de la Santé a réceptionné, le 3 mai à Owendo, un don de 20 ambulances médicalisées. D’une valeur de 350 millions de francs CFA, cette dotation permettra de renforcer le service médical d’aide d’urgence.

Les ambulances réceptionnées par le ministère de la Santé, le 3 mai à Owendo. © Gabonreview

 

Vue des ambulances. Laetitia Dhelot lors de son mot de circonstance, Guy Patrick Obiang recevant les clés des ambulances et, l’intérieur d’un véhicule. © Gabonreview

Gabon Special Economic Zone (GSEZ) entend participer à l’effort de l’Etat dans le transport sécurisé des malades. A cet effet, un don de 20 ambulances médicalisées a été remis au ministère de la Santé, le 3 mai à Owendo. D’une valeur de 350 millions de francs CFA, le matériel sera déployé dans les différentes structures de santé du pays.

«Ce don est la matérialisation des actions sociales que la société GSEZ entreprend depuis son installation au Gabon», a déclaré la représente de GSEZ. «Cette dotation vise à réduire les risques encourus par les personnes qui ont besoin d’être transportées dans de bonnes conditions vers les structures sanitaires. Elle permettra également de transporter les équipes de premiers secours sur les lieux d’intervention d’urgence», a ajouté Laetitia Dhelot.

Selon elle, cette initiative s’inscrit dans le positionnement de GSEZ, dont le développement durable est au cœur de la stratégie. Depuis sa création en effet, la société mène des actions sociales dans les neuf provinces du pays. A l’instar de la construction d’écoles, de dispensaires, l’installation de pompes à panneaux solaires dans les villages, etc.

«Nous conduisons l’ensemble de nos activités de manière responsable et estimons qu’il est crucial d’impacter positivement les populations. La remise de ces ambulances fait partie du programme de GSEZ pour l’année 2018 qui prévoit plusieurs actions d’envergure relative à la santé, à l’instar du programme ophtalmologique de GSEZ : Vision pour tous», a indiqué Laetitia Dhelot.

Une dotation ayant ravi le secrétaire général adjoint du ministère de la Santé. «Ces ambulances vont nous permettre de sauver des vies. Certes nous avons des ambulances dans nos structures sanitaires, mais cette dotation améliorera le transport des malades d’une structure à une autre. Tout en participant au renforcement du service médical d’aide d’urgence», a souligné Guy Patrick Obiang. Une initiative d’autant plus louable qu’«investir sur la santé de l’homme, c’est investir sur le développement d’un pays», a conclu le secrétaire général adjoint du ministère de la Santé.