Trois coopératives de la province septentrionale ont été récompensées par la Société de transformation et de développement rural (Sotrader), le 18 avril Oyem, pour leur engagement dans le cadre du projet Graine.

Quelques produits de coopératives dans le Woleu-Ntem. © Gabonreview

 

La Société de transformation et de développement rural (Sotrader) a récompensé les coopératives les plus entreprenantes dans le cadre de la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine). Le 18 avril à Oyem, trois coopératives ont été valorisées à cet effet. La coopérative Cœurs Unis a décroché le premier prix, soit une enveloppe de 1,5 million de francs CFA.

Respectivement deuxième et troisième, les coopératives Bia-Bia et Odock, quant à elles, ont reçu un million et 500 000 francs CFA. «Ces résultats ne devraient pas être une surprise pour certaines coopératives. Lors de notre dernière rencontre, en effet, nous avons présenté les différents critères définissant l’attribution des prix de ce soir», a déclaré le coordonnateur provincial du programme Graine dans le Woleu-Ntem.

Selon Serge Ndong, en effet, les lauréats ont été notés sur la base du fonctionnement de la coopérative, les performances sur le terrain, la gestion, l’efficacité, etc. «Autant de critères ayant fait en sorte que les trois coopératives ont été distinguées. A l’endroit des autres coopératives, Graine continue. Relevez le défi lancé par Sotrader pour être récompensées l’année prochaine», a-t-il indiqué.

Remis pour la première fois dans le Woleu-Ntem, dans le cadre de la réunion trimestrielle de Sotrader, ces prix seront «nationalisés». «Dans trois mois, en effet, la réunion de Sotrader sera organisée dans une autre province et les coopératives de cette province seront également primées. Et ainsi de suite. En d’autres termes, les coopératives seront récompensées chaque année. Il n’y a pas de magie, la terre ne ment pas. Travaillons simplement !», a exhorté Serge Ndong.

Pour le grand lauréat de cette première série de récompense, ce prix est le couronnement de plusieurs années de travail acharné. «Qu’il me soit permis ici de témoigner que la coopérative agricole Cœurs Unis a pris l’option d’orienter sa vision de l’agriculture vers des choix autres que celui de la simple subsistance. Et ce, en mettant résolument en pratique les conseils prodigués par les experts du ministère de l’Agriculture à travers Graine et d’autres programmes», a déclaré le représentant de la coopérative Cœurs Unis.

«Ainsi, une gestion rigoureuse des revenus de la vente de nos produits, une affectation des résultats qui a toujours pris en compte la pérennisation de notre activité et la satisfaction des efforts consentis, sont entre autres les principes d’équité qui ont favorisé la poursuite de notre mission», a conclu Valentin Mba N’Nang.