Il s’agit d’un dispositif informatique et managérial qui permettra au siège de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) et ses représentations-pays, d’avoir un accès rapide à l’ensemble des informations traitées au sein de la sous-région dans le cadre de la gouvernance des matières premières.

Signature de la convention de dotation du M2N@. © D.R.

 

La Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale s’est dotée le 25 janvier dernier à Yaoundé d’un système informatique novateur de gestion de connaissances dénommé M2N@. Cette application informatique disposant d’une technologie de pointe (Intelligent Knowledge Discovery & Retrieval) permet une analyse automatique de documents, l’extraction, l’organisation automatique de concepts, et une visualisation graphique des documents sélectionnés, citations recherchées et liens entre concepts, ainsi qu’une aide aux processus administratifs (workflows).

L’installation de cet outil de gestion, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (Remap/Cémac) de la Coopération allemande (GIZ) et du cabinet Itegrated consulting group (ICC).

Aux dires des membres de l’équipe projet, la Cemac bénéficiera à travers cet outil, en plus d’un archivage efficace et intelligent de l’information, de la transparence, une vue d’ensemble des affaires, des prises de décision plus faciles et plus pertinentes. Par ailleurs, l’application permet également un accès facile aux informations pratiques (qui sait quoi, qui s’occupe de quoi…) ; une meilleure convergence des projets tout en évitant la redondance, et l’efficience en matière de processus administratifs.