L’édition 2018 du «World Happiness Report 2018», publié par le Réseau des solutions pour le développement durable (RSDD) des Nations-Unies (ONU) à l’occasion de la Journée internationale du bonheur, le 20 mars, place le Gabon à la 8e place continentale et au 103 rang mondial.

Bien-être : le Gabon à la 8e place africaine et à la 103e mondiale. © D.R.

 

Le «World Happiness Report 2018» vient de rendre de rendre son verdict. Dans le classement africain, la Mauritanie est passée en tête, devant la Libye, malgré la crise qui secoue ce pays, et l’Algérie. La Côte d’ivoire a gagné treize places, passant de la 23e à la 10e, alors que le Ghana quitte du 25e au 11e rang. Le Gabon, quant à lui, a fait un bond de neuf places et se situe à la 8e place.

En 2018, la Finlande est le pays le plus heureux du monde après la Norvège en 2017 et le Danemark en 2016.

Publié par le Réseau des solutions pour le développement durable (RSDD) des Nations-Unies (ONU), ce rapport qui évalue les 186 pays a pour objectif de fournir un outil supplémentaire aux gouvernements, aux milieux d’affaires et à la société civile pour améliorer le bien-être de leurs pays. Pour le mesurer, environ 3.000 personnes dans chaque pays ont été interrogées par téléphone ou de visu, sur la base du questionnaire de «l’échelle de Cantril» : une échelle s’échelonnant de 0 à 10. Le sommet de l’échelle représente la meilleure vie possible et le bas de l’échelle la pire vie possible.

Le classement obéit à six facteurs : le produit intérieur brut (PIB) par habitant, l’espérance de vie (Population en bonne santé), la liberté, la générosité, l’aide sociale et la perception de la corruption dans le gouvernement ou les affaires.