Le Nigérian Sunday Olapade a décroché, le 21 mai dernier, la première marche du podium de la 35e édition de l’Open de golf de Libreville.

Sunday Olapade, vainqueur du 35e Open de golf de Libreville, recevant son prix du comité d’organisation. © D.R.

 

Démarrée le 17 mai 2018 sur le parcours du golf club de Midoumbé, la 35e édition de l’Open de golf de Libreville a été remportée par Sunday Olapade, golfeur professionnel nigérian, bien connu des milieux professionnels de cette discipline sportive. Celui-ci a donc raflé la plus grande mise de cette compétition en décrochant le titre de champion. Grosse pointure, jouissant d’une grande forme et d’une notoriété incontestable, mettant en évidence sa riche expérience, il a réussi à dominer le tournoi dès le lancement. Il a totalisé 285 points sur l’ensemble du parcours.

Sunday Olapade s’est donc imposé devant son concurrent direct, l’Ivoirien Jean-Romaric Kouassi. Ce dernier a engrangé 287 points, tandis qu’Ubi Mike, un autre Nigérian, a pris la troisième marche du podium, avec 292 points.

Du côté des golfeurs gabonais, c’est l’amertume générale. Aucun d’entre eux n’a pu figurer parmi les quinze premiers de ce tournoi. Antoine Ousman Ndong, meilleur golfeur local du tournoi, a terminé à la 16e place, suivi de Brice Moukagni. Jean -Christophe Ondo Ndong a occupé le 20e rang, alors que Francis Ndong Mba figure à la 22e position.

La compétition a été également disputée chez les amateurs où Hélène Lancesseur trônait à la première place avec 294 points. En amateurs hommes, Alexandre Illien l’a emporté avec 242 points. Plus de 130 sportifs de plusieurs nationalités prenaient à ce tournoi.