Tournant au ralenti en raison des difficultés auxquelles il est confronté, le service gériatrie de l’Hôpital de Melen a reçu une cure d’assainissement de l’Union des jeunes du Parti démocratique gabonais (UJPDG), le 4 août à Libreville.

Débroussailleuse en mains, Marius Assoumou Ndong en pleine action citoyenne au service gériatrie de Melen, le 4 août 2018. © D.R.

 

Le centre de gériatrie de de l’hôpital de Melen a retrouvé des couleurs et de la chaleur le temps d’un week-end. Dans le cadre de la journée citoyenne, l’Union des jeunes du Parti démocratique gabonais (UJPDG) s’y est rendue le 4 août, pour l’assainissement la structure qui s’occupe des personnes du troisième âge.

«Nous avons choisi ce centre parce que nous sommes tous redevables aux personnes âgées et nous leur devons amour et respect, c’est à dire le temps qui leur reste à vivre doit être vécu de façon digne», a déclaré le leader de l’UJPDG. L’occasion pour Marius Assoumou Ndong d’insister sur le caractère patriotique de la journée citoyenne. «Une journée non politique», a-t-il insisté.

Situé dans l’enceinte de l’hôpital de Melen au PK12, dans le deuxième arrondissement de la commune Ntoum, le service gériatrie de l’établissement public sanitaire tourne au ralenti en raison des difficultés auxquelles est confronté cette unité de soins destinée aux personnes âgées. Le service accueille une vingtaine de pensionnaires dont la tranche d’âge varie de 60 à 98 ans. L’action salutaire de l’UJPGD devrait lui redonner des couleurs et de la fraicheur.

Marius Assoumou Ndong a du reste salué l’engouement autour de la journée citoyenne, qui se tient le premier samedi de chaque mois. «Les Gabonais s’impliquent pleinement. Je pense qu’ils ont capté le message citoyen qu’il y’a derrière cette journée, où nous avons des obligations patriotiques, des actions à poser», a conclu Marius Assoumou Ndong.