Patrichi Christian Tanasa (36 ans), ancien Conseiller spécial du président de la République, responsable du Pôle industrie, mines et hydrocarbures, a été nommé, ce 8 mai 2018, nouvel Administrateur-directeur général de la Société nationale des hydrocarbures du Gabon – Gabon Oil Company – (GOC).

Patrichi Christian Tanasa, nouvel Administrateur-directeur général de Gabon Oil Company. © facebook/patrichi.tanasa

 

À la faveur du premier Conseil des ministres du cabinet Issose Ngondet III, un nouvel administrateur a été nommé à la tête de la Société nationale des hydrocarbures du Gabon, plus connue sous l’acronyme GOC (Gabon Oil Company). Ainsi, Patrichi Christian Tanasa remplace à ce poste, Arnaud Engandji, nommé, le 4 mai dernier, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse, chargé de la Formation professionnelle.

Consultant junior en Intelligence économique et Génie pétrolier, diplômé de l’Université Montpellier I, Christian Tanasa a été formé à l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) avant de fréquenter plusieurs universités françaises. Il «intervient sur des projets structurants pour la République gabonaise dans le secteur des hydrocarbures et de l’énergie», ainsi qu’il se présente lui-même sur les réseaux professionnels en ligne, notamment Linkedin. Il est par ailleurs titulaire d’une maîtrise en «Géologie et Exploration géophysique».

Patrichi Christian Tanasa hérite de la GOC créée en 2011 «pour renforcer le rôle de l’État dans le domaine stratégique des hydrocarbures». A ses débuts, l’entreprise s’était d’abord concentrée sur l’amont pétrolier, osant même se lancer dans l’exploitation des champs de Remboué et de Mboumba, avant de revoir sa copie en 2016. Le groupe s’est également, sous Arnaud Engandji, lancé dans la commercialisation et la distribution des produits raffinés, avec la création de Gabon Oil Marketing.

Le nouveau patron de la GOC a nécessairement la même mission que son prédecesseur qui était pourtant sur une bonne lancée : faire de cette entreprise l’un des principaux outils de la diversification économique du Gabon, carburant de l’émergence afin que le pétrole alimente les secteurs en difficulté. Par ailleurs, à 36 ans, le nouveau responsable de la Société nationale des hydrocarbures est actuellement le représentant de l’Etat au Conseil d’administration de Total Gabon.