BW Offshore a annoncé le 3 décembre que sa première cargaison de pétrole brut produit sur le champ offshore Tortue, soit 550 000 barils, a été déchargée avec succès sur un pétrolier et se dirige vers un raffineur.

Vue du BW Adolo de la compagnie BW Offshore. © bw-group.com

 

Deux mois et demi après le démarrage de la production pétrolière dans le champ offshore Tortue, BW Offshore a annoncé le 3 décembre, le déchargement de sa première cargaison de pétrole, 24 heures plus tôt, de son navire Floating, Production, Storage and Offloading (FPSO), le BW Adolo.

«Au total, 550 000 barils de pétrole ont été transférés du FPSO BW Adolo à un pétrolier qui transportera le pétrole brut à une raffinerie», a annoncé le pétrolier singapourien. Le BW Adolo a obtenu le premier pétrole du champ Tortue, au large du Gabon, le 16 septembre après avoir terminé le raccordement des systèmes d’amarrage et l’installation des risers et des ombilicaux.

Le développement du champ et le démarrage de la production sur la licence de Dussafu se sont déroulés dans le respect du budget et des délais prévus, sans aucun dommage pour l’homme ou l’environnement. Le FPSO BW Adolo est installé sur le champ Tortue, l’une des cinq découvertes prouvées de la licence Dussafu.

Le BW Adolo est un VLCC (très grand pétrolier transporteur de brut) converti avec une capacité de stockage de pétrole allant jusqu’à 1,35 million de barils et une capacité de production pouvant atteindre 40 000 barils de pétrole par jour. Le navire a bénéficié d’une extension de sa durée de vie, ce qui lui a permis d’étendre son profil de production grâce à l’évolution positive de ses réserves.